La chute de l’homme, partie 7

« Les promesses de la nouvelle alliance sont meilleures que celles de l’ancienne alliance et pour cause : les promesses de l’ancienne alliance n’étaient que des préfigurations. Elles ont eu un rôle temporaire et appartenaient au monde actuel. Le temple était fait de pierres. Le pays avait des frontières, alors que l’accomplissement est cosmique. La descendance était biologique, alors que l’accomplissement est spirituel. Les promesses étaient adressées à un peuple qui appartenait à ce monde-ci, une nation ethnique, mais l’accomplissement prévu est spirituel. »

 

Avant de reprendre là où nous étions la semaine passée, il y a un point que j’ai oublié sur la relation entre l’alliance adamique et l’alliance mosaïque.

Nous avions vu que l’alliance mosaïque jette une loupe sur l’alliance adamique, c’est-à-dire qu’elle fait ressortir la condition spirituelle de tous les hommes en Adam. Nous avions aussi vu que l’alliance mosaïque dirige un téléscope vers la nouvelle alliance avec des préfigurations comme le temple, le système sacerdotal selon l’ordre lévitique, le territoire d’Israël, etc. Il y a une troisième fonction à l’alliance mosaïque et, de mémoire, c’est John Owen qui la propose. Nous savons que Jésus n’est pas né en Adam, sinon il aurait hérité de la nature pécheresse. C’est une des raisons pour lesquelles il n’a pas été conçu d’un homme. Puisqu’on entrait dans l’alliance adamique uniquement en étant conçu d’un homme et d’une femme, Jésus n’était pas dans l’alliance adamique et ne pouvait donc pas se placer sous la loi déjà présente dans cette alliance. Comme l’alliance mosaïque est une republication de l’alliance adamique (nous avions vu cela avec la loupe que l’alliance mosaïque jette sur l’alliance adamique), Jésus a pu se placer sous la loi. La raison est qu’on n’entrait pas dans cette alliance uniquement par engendrement naturel : on pouvait y entrer par d’autres avenues. Il y a eu des prosélytes, c’est-à-dire des non Juifs qui sont devenus Juifs, comme Rahab et Ruth. Jésus est devenu pleinement juif, parce que Joseph l’a adopté comme son fils. C’est ainsi que Jésus s’est placé sous la loi mosaïque, qui met en relief la loi déjà présente dans l’alliance adamique. Voilà, je trouvais important de vous mentionner cela.

La semaine passée, nous avions vu que les promesses de l’ancienne alliance étaient temporaires, terrestres et préfiguratives. Nous avions vu le texte suivant qui nous parle des sacrificateurs de l’ancienne alliance :

lesquels célèbrent un culte, image et ombre des choses célestes, selon que Moïse en fut divinement averti lorsqu’il allait construire le tabernacle : Aie soin, lui fut-il dit, de faire tout d’après le modèle qui t’a été montré sur la montagne. Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. (Hébreux 8.5-6)

Les promesses de la nouvelle alliance sont meilleures que celles de l’ancienne alliance et pour cause : les promesses de l’ancienne alliance n’étaient que des préfigurations. Elles ont eu un rôle temporaire et appartenaient au monde actuel. Le temple était fait de pierres. Le pays avait des frontières, alors que l’accomplissement est cosmique. La descendance était biologique, alors que l’accomplissement est spirituel. Les promesses étaient adressées à un peuple qui appartenait à ce monde-ci, une nation ethnique, mais l’accomplissement prévu est spirituel.

Tout ceci est important non seulement pour comprendre l’alliance mosaïque, mais d’abord l’alliance adamique, parce que l’alliance mosaïque a été au service de l’alliance adamique, en mettant en relief ce qui définissait l’alliance adamique, et que l’alliance mosaïque a aussi été au service de la nouvelle alliance en annonçant, sous forme de préfigurations, l’accomplissement des promesses. Par conséquent, les seules alliances éternelles sont l’alliance adamique et la nouvelle alliance.

Les autres alliances, c’est-à-dire l’alliance avec Noé, celle avec Abraham, celle avec Moïse et la nation juive, l’alliance davidique, toutes ces alliances n’ont servi qu’à faire ressortir l’alliance adamique et à annoncer la nouvelle alliance. C’est très important pour comprendre le développement du plan de Dieu qui se passe au sein de l’humanité où tous les membres sont en Adam, dans l’alliance adamique, tant qu’ils n’en ont pas été sortis en devenant en Jésus-Christ, dans la nouvelle alliance et surtout, la place de l’alliance adamique, parce que nous sommes toujours sur le sujet de la chute de l’homme.

Daniel Durand, pasteur
26 janvier 2020

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email