Méditation quotidienne — 1 Jean 4.7-8

Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. – 1 Jean 4.7-8

Ici, Jean revient sur le critère ultime : l’amour pour les frères (1 Jean 4.7). Ce test écarte des vrais croyants ceux qui se disent chrétiens sans aimer les frères (1 Jean 4.8).

Le péché a perverti tout sur son passage et la notion d’amour n’y échappe pas. Les gens disent qu’ils s’aiment, mais sans Dieu c’est impossible.

L’amour est une disposition favorable que l’on doit prendre vis-à-vis l’autre. Ça fait d’abord appel à notre volonté.

Ceci dit, le Seigneur fait appel à notre volonté renouvelée, régénérée. C’est en vertu de la présence de Dieu en nous et de son œuvre que nous pouvons aimer les frères.

Cet amour ne repose pas sur des affinités humaines ni sur des opinions semblables mais sur Dieu lui-même. Jean ajoute que l’amour est de Dieu. Prétendre avoir Dieu en soi et ne pas aimer est une impossibilité.

Celui qui aime démontre qu’il est né de Dieu et qu’il connaît Dieu. Celui qui n’aime pas les frères démontre qu’il a pour père le diable (Jean 8.44) et qu’il ne connaît pas Dieu.

L’amour est de Dieu car Dieu est amour. C’est son essence même. Jean ne dit pas que Dieu a de l’amour, ce qui serait tout de même vrai dans un sens. Jean dit que Dieu est amour.

Notre seule possibilité d’aimer selon Dieu c’est d’aimer par Dieu, c’est-à-dire que c’est lui qui, dans la personne de son Esprit, nous donne son amour qui transforme nos cœurs et nos pensées. Et c’est ainsi que nous pouvons déverser l’amour de Dieu en nous en faveur de nos frères et sœurs.

Père. Nous te louons pour tout ce que tu es. Merci de ton amour infini. Donne-nous de nous aimer les uns les autres.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email