Méditation quotidienne — 1 Jean 3.18

Petits enfants, n’aimons pas en parole ni avec la langue, mais en action et en vérité. – 1 Jean 3.18

Dans les Écritures, l’amour est tellement plus qu’un sentiment. Combien de gens rompent leur mariage sous prétexte qu’ils ne s’aiment plus? Comme si l’amour était un sentiment qui s’impose à nous.

En fait, le commandement d’aimer ne sollicite pas nos sentiments mais notre volonté. La vérité est que l’amour est une disposition que nous devons prendre, et qui nous amène à agir pour le bien de l’autre, peu importent nos sentiments.

Jean nous dit de ne pas aimer en parole ni avec la langue seulement mais en action et en vérité. Semeur traduit ainsi : « que notre amour ne se limite pas à des discours et à de belles paroles, mais qu’il se traduise par des actes accomplis dans la vérité ».

Celui qui dit aimer son prochain mais ne fait rien pour l’aider ment. Il prétend aimer mais sans aimer. S’il avait fallu que Dieu n’ait qu’un sentiment pour nous, ou que des mots, il ne serait jamais venu mourir pour nous.

L’amour se prouve en actions (Romains 5.8). L’amour est serviable (1 Corinthiens 13.4).

Jésus-Christ est l’exemple parfait de cet amour. Il n’a pas aimé ceux avec qui il avait des affinités. Il a aimé des pécheurs, des rebelles comme moi. Nous devons nous aimer les uns les autres. Aimer tous nos frères et sœurs sans exception.

Frères et sœurs. Ce sont nos actions qui démontreront notre amour. Quand Jésus dit que c’est à l’amour que nous avons les uns pour les autres que tous verront que nous sommes ses disciples, cet amour ne peut se réduire au sentiment. Ce sont nos actions que tous verront et non nos sentiments.

Cherchons à vivre cet amour dans un désir de bénir nos frères et sœurs.

Père éternel, pardonne-nous de fermer parfois notre cœur à nos frères et sœurs. Fais grandir en chacun de nous ton amour, l’amour qui se livre, qui se sacrifie pour l’autre.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email