Méditation quotidienne — 1 Jean 3.4-5

Quiconque commet le péché, commet aussi une violation de la loi, et le péché, c’est la violation de la loi. Or, vous le savez, lui (le Seigneur) est apparu pour ôter les péchés ; et il n’y a pas de péché en lui. – 1 Jean 3.4-5

Nous avons ici la définition la plus claire du péché. Il s’agit de la violation de la loi de Dieu. C’est la loi qui définit le péché et non les conventions sociales, les goûts, les affinités ou la culture.

Cette définition nous aide lorsque nous nous exhortons les uns les autres. Il est important de le faire avec la Parole de Dieu afin que l’autre comprenne que ce qu’il a transgressé est la loi de Dieu.

Les Juifs ont transgressé la loi de Dieu révélée plus clairement au mont Sinaï et perpétuée dans leur mémoire par les Écritures vétéro-testamentaires.

Les non-Juifs ont transgressé la loi de Dieu révélée dans leur conscience (Romains 2.14-15).

Jean poursuit en affirmant que Jésus est venu pour ôter les péchés. Il y a deux aspects à cette vérité. 1- Jésus est venu ôter les péchés de son peuple (Ésaïe 53.8). Il a pris sur lui tous les péchés de ceux que le Père lui a donnés.

2- Jésus est venu pour ôter les péchés et ses conséquences dans la création. À ce titre, il va renouveler complètement la création (Romains 8.20-22) et le péché ne sera plus pratiqué du tout à partir de ce moment-là. Les réprouvés se retrouveront en enfer pour l’éternité et ne pourront plus pratiquer le péché.

Jésus peut faire cela parce qu’il n’y a aucun péché en lui. Il aurait été impossible que le pur puisse sortir d’un impur (cf. Job 14.4). Pour régler le problème du péché, nous avions besoin de celui qui n’a pas péché, le Seigneur Jésus-Christ.

Père éternel, nous confessons que nous avons transgressé ta loi. Et même depuis notre conversion, il nous arrive de pécher. Merci de régler le problème de notre péché, nous en aurions été incapables. Merci de cette espérance qu’un jour, nous vivrons dans la nouvelle création, un monde sans péché, sans aucune conséquence du péché.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email