Méditation quotidienne – 1 Jean 1.8-9

Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous. Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice.

Hier, nous avons vu la prétention de certains faux chrétiens qui s’illusionnent en disant avoir une communion avec Dieu tout en poursuivant une vie de péché.

Dans les versets 8 et 9, la prétention est plus grave. Des gens affirment ne pas avoir de péché. Chez les chrétiens, une variante de cette philosophie veut que le chrétien puisse parvenir à une telle sainteté ici-bas au point où il ne pèche plus. Dans ma vie, j’ai rencontré trois frères qui m’ont dit ne plus pécher. Et je leur ai demandé s’ils parvenaient à ne plus pécher même en pensée. Les têtes se sont inclinées.

Frères et sœurs. Même si nous parvenons à contenir les actions pécheresses, nos pensées sont encore traversées par le péché. De plus, nous péchons aussi par omission (voir Jacques 4.17).

Jean affirme que cette prétention de ne pas pécher est un égarement, une séduction et que la vérité n’est pas dans ces personnes.

Jésus enseigne à demander au Père de nous pardonner nos offenses (Matthieu 6.12). Paul se présente comme celui qui est (indicatif présent) le plus grand des pécheurs (1 Timothée 1.15). L’apôtre Jacques s’inclut parmi ceux qui bronchent, c’est-à-dire tous les chrétiens (Jacques 3.2).

Le chrétien reconnaît non seulement ses péchés passés, mais aussi ses péchés présents. Il doit les confesser sans les dissimuler, sans les justifier. Et quelle promesse pour le chrétien. Dieu s’est engagé à non seulement nous pardonner mais aussi à nous purifier de tout péché.

Frères et sœurs. Lorsque nous péchons, confessons au Seigneur nos péchés. Et après avoir confessé sincèrement, goûtons au pardon. Ne restons pas sur une culpabilité. Et entrons dans ce processus de purification que Dieu opère par les moyens de grâce que sont la vie d’Église, la prière et la Parole de Dieu.

Seigneur, notre condition humaine nous amène à pécher. Pardonne-nous et purifie-nous. Seul toi peux nous pardonner, et seul toi peux nous purifier par le sang de Jésus-Christ.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email