Méditation quotidienne – 1 Jean 1.1-4

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de la vie, – et la vie a été manifestée, nous l’avons vue, nous en rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, – ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils, Jésus-Christ. Ceci, nous l’écrivons, afin que notre joie soit complète. – 1 Jean 1.1-4

Ce matin, nous débutons une série de méditations sur la première épître de Jean. Il s’agit de l’apôtre Jean, celui qui a écrit l’évangile et l’Apocalypse, en plus de 2 et 3 Jean.

Le but de l’auteur est d’annoncer Jésus-Christ (1 Jean 1.3). Le verbe principal de toute la phrase (1 Jean 1.1-4) est nous vous annonçons.

Jean ouvre cette épître par la même expression que le début de son évangile en s’intéressant au commencement et à la Parole (Jésus-Christ). Ce commencement fait écho à Genèse 1.1 et nous indique que Jésus réalise le but de la création et inaugure la nouvelle création.

Jean écrit ces choses afin que les lecteurs aient la même communion avec Dieu que celle que les apôtres avaient, eux qui ont vu Jésus, l’ont touché et entendu. Ce que les apôtres ont écrit, et par extension l’ensemble des Écritures, est pleinement suffisant pour notre foi. Nous n’avons pas à désirer une apparition de Jésus ni à chercher à vivre les mêmes expériences que ce que les apôtres ont connu.

Seigneur, que ta Parole nous donne de mieux te connaître, mieux te vivre, mieux te faire connaître.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email