Méditation quotidienne – Psaume 119.145-152

Je vous invite à faire la lecture du Ssaume 119.145-152.

Cette section nous offre de précieux enseignements pour nous aider à marcher selon le Seigneur.

Non seulement faut-il l’invoquer, c’est-à-dire faire appel à lui, mais nous devons compter sur lui pour observer sa Parole (Psaume 119.145). Par nous-mêmes, nous en sommes incapables.

Nous avons aussi besoin que le Seigneur nous sauve (Psaume 119.146). Trop souvent, nous considérons que le Seigneur nous a sauvés au moment où nous avons cru, sans s’arrêter sur le fait que le Seigneur continue de nous sauver (Romains 5.10 ; 2 Timothée 4.18). Nous devons savoir que le salut ne constitue pas que le point initial sur la demi-droite de notre vie chrétienne. Le salut, c’est la demi-droite au complet. Constamment, le Seigneur nous sauve, il nous fait échapper à nous-mêmes.

Le chrétien doit prier le Seigneur avec l’assurance d’être exaucé lorsqu’il prie selon la Parole de Dieu (Psaume 119.147 ; 1 Jean 5.14). Puisse nos prières être inspirées par la Parole de Dieu. La prière n’a pas pour but d’imposer notre volonté et nos solutions au Seigneur. Nos prières sont plutôt des moyens que Dieu utilise pour amener sa volonté à s’accomplir.

Comme il est bon de débuter notre journée par la méditation de la Parole de Dieu (Psaume 119.148). Nos pensées sont ainsi imprégnées de la perspective de Dieu jusqu’au soir.

Toute méditation doit se faire dans un esprit de prière (Psaume 119.149). Le chrétien s’attend au Seigneur lorsqu’il entend ou lit la Parole de Dieu. Il y a une œuvre particulière qui s’opère en lui. Si tu ne vis pas cela, réfléchis à la manière avec laquelle tu médites. Fais de ce moment un temps de communion avec le Seigneur.

À l’inverse, le non croyant s’éloigne des préceptes de Dieu. Il n’a pas reçu l’amour de la vérité (Psaume 119.150 ; 2 Thessaloniciens 2.10). Quel contraste avec le chrétien qui vit une proximité avec Dieu (Psaume 119.151 ; Jacques 4.8). Si tu n’es pas près de Dieu, réfléchis à tes voies. Reviens à lui sachant qu’il accueille toujours le pécheur repentant.

Nous pouvons avoir confiance dans tout ce que Dieu dit (Psaume 119.152). Sa Parole ne changera jamais. C’est grandiose que Dieu nous ait révélé les choses de l’Esprit.

Seigneur Dieu, merci de nous donner ce puissant moyen qu’est ta Parole. Par elle, nous pouvons connaître tes pensées et surtout, te connaître. Merci de nous donner ce moyen de communion entre frères et sœurs.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email