Méditation quotidienne – Psaume 119.105-112

Je vous invite à faire la lecture du Psaume 119.105-112.

Nous marchons dans ce monde enténébré. Nous sommes la lumière du monde dans ce monde marqué par l’obscurité. La seule lumière qui nous permet de bien marcher est la Parole de Dieu (Psaume 119.105). Nous avons là le seul guide pour nos pas.

Cette Parole fait autorité et nous devons observer ce qu’elle prescrit (Psaume 119.106). C’est vraiment pour notre bien. Comme le psalmiste, nous devrions prendre cet engagement sérieux devant le Seigneur.

Cette Parole restaure notre âme (Psaume 119.107, cf. Psaume 19.8). Le péché a tout déréglé chez l’homme. Il a perdu tous ses repères. La Parole de Dieu méditée et appliquée dans nos vies remet les choses en place. Notre âme trouve la paix. Remarquez l’humilité du psalmiste qui crie son besoin de la Parole de Dieu dans sa vie.

Cette Parole ne nous enseigne pas seulement comment marcher dans la lumière ici-bas, mais dirige aussi notre culte, notre service pour le Seigneur (Psaume 119.108). Dans cette relation, nous demandons au Seigneur de nous enseigner ses ordonnances. Nous connaissons souvent les mots des commandements, mais puisse le Seigneur nous montrer comment les appliquer de tout notre cœur.

Le croyant ne veut jamais oublier la loi de Dieu peu importent les circonstances (Psaume 119.109). Dans les épreuves, on risque d’oublier le Seigneur. Mais c’est vrai aussi dans les moments faciles.

L’opposition des méchants ne doit pas nous faire dévier des voies de Dieu (Psaume 119.110). Dans certains pays, les chrétiens paient leur obéissance au prix de graves persécutions. Les uns sont torturés, les autres sont tués. Prions pour nos frères et sœurs qui sont dans ces pays.

La joie que le chrétien vit en persévérant dans les enseignements du Seigneur est au-dessus de toute autre joie (Psaume 119.111). La vraie obéissance au Seigneur ne se vit pas dans une triste résignation mais dans la joie de plaire à son Sauveur, et ce, jusqu’à la fin (Psaume 119.112).

Combien nous avons besoin de la grâce et du soutien constants de notre Dieu pour persévérer dans ses voies alors que nous sommes encore dans ce monde perdu.

Frères et sœurs. La seule façon de persévérer est de se maintenir dans les moyens de grâce que Dieu nous donne : la prière, la vie d’Église et la Parole de Dieu.

Seigneur Dieu, donne-nous la joie de t’obéir, la conviction de le faire jusqu’à la fin. Merci pour Jésus-Christ qui demeure le seul modèle parfait de persévérance et d’obéissance parfaites.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email