Regard biblique sur nos états d’âme, partie 4

La dernière fois, nous avions vu quatre raisons pour avoir une certaine transparence sur nos états d’âme.

  1. Les autres peuvent mieux prier pour nous;
  2. Nous pouvons mieux nous supporter les uns les autres;
  3. Ça nous aide à ne pas s’accrocher aux hommes;
  4. Quand ce sont les anciens qui sont transparents sur leurs états d’âme, ils donnent l’exemple aux autres. Ils démontrent le réalisme de la vie chrétienne.

La meilleure sécurité pour le troupeau est de voir dans les pasteurs des sous-bergers sous Jésus-Christ, le grand Berger de nos âmes. Frères et sœurs, nous sommes ensemble pour nous soutenir les uns les autres, pour combattre ensemble. Que ça puisse être notre désir : si ça ne va pas, allons trouver un frère, une sœur qui a la maturité pour nous aider.

J’en ai déjà parlé, dans le counselling biblique : je constate qu’un des principaux facteurs de ceux qui gèrent difficilement leurs états d’âme est le manque de compréhension biblique et, surtout, la réalité de la vie chrétienne. Nous sommes régénérés, mais nous sommes encore dans cette condition humaine marquée par le péché. Je m’attriste tellement de voir des chrétiens rejeter l’importance de la saine doctrine. Si nous ne comprenons pas comment Dieu travaille, si nous ne comprenons pas ce que signifie la régénération actuelle qui fait que la nouvelle nature cohabite avec la vieille nature, si nous pensons que nous sommes invincibles parce que nous sommes chrétiens, si nous ignorons l’importance de la prière et de la vie d’Église dans les combats, nous sommes tout désignés pour la chute.

Mon peuple périt, parce qu’il lui manque la connaissance. (Osée 4.6)

Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber ! (1 Corinthiens 10.12)

Une autre réalité importante à savoir et qui influence nos états d’âme, c’est la conscience que la vie chrétienne est un champ de bataille. Nous avons des ennemis qui ne nous facilitent pas la vie. Les forces démoniaques veulent nous faire dévier.

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur et par sa force souveraine. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres d’ici-bas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes. C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. (Éphésiens 6.10-13)

Nous vivons dans un monde hostile. Imaginez la situation : le Seigneur a fait que nous sommes la lumière dans ce monde. Or, ce monde n’aime pas la lumière. Dieu nous a placés dans le camp ennemi. Nous sommes placés dans un monde qui déteste Dieu et son peuple et nous sommes dans une situation où Satan et les démons peuvent encore nous faire la guerre.

Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l’enfant mâle. Alors, les deux ailes du grand aigle furent données à la femme pour s’envoler au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. De sa gueule, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de la faire entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. Le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus. (Apocalypse 12.13-17)

Tout le livre de l’Apocalypse tourne autour du même thème : les forces du mal, que ce soit le diable, les démons ou le monde hostile, font la guerre au peuple de Dieu, mais nous sortirons pleinement vainqueurs, parce que le Seigneur est avec nous.

Daniel Durand, pasteur
13 novembre 2019

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email