Méditation quotidienne – Psaumes 90.13-14

Reviens, Éternel ! Jusques à quand … ? Aie pitié de tes serviteurs ! Rassasie-nous dès le matin de ta bienveillance, et nous serons triomphants et joyeux en toutes nos journées. (Psaumes 90.13-14)

Jusques à quand?

Frères et sœurs, ce qui ajoute à l’épreuve, c’est sa durée. Si nous pouvions voir dans l’avenir et apprendre que le virus sera complètement vaincu dans deux semaines, nous vivrions les moments présents différemment.

Par contre, si nous apprenions que le virus allait durer plus longtemps que ce qu’on a imaginé, notre moral risquerait d’être affecté.

Il se peut que vous traviersiez bien l’épreuve jusqu’à maintenant, mais si l’épreuve devait se prolonger, quelle sera notre réaction? Comment vivrions-nous une situation qui s’étire dans le temps?

Il y aura possiblement une augmentation des inquiétudes financières. Il se peut qu’une tension s’installe dans les couples et les familles en raison du confinement prolongé et des inquiétudes.

Frères et sœurs, nous devons reconnaître que personne d’entre nous n’est un super héros spirituel. Nous devons reconnaître notre fragilité et notre vulnérabilité.

Prenons maintenant les moyens de grâce que sont la prière, la Parole de Dieu et la vie d’Église (même virtuelle) afin de nous alimenter dans les choses de Dieu.

Plusieurs personnages ont vécu des épreuves très longues dans leur vie et se sont maintenus grâce aux moyens donnés par Dieu. Pensons à Noé, Abraham et Sara, qui n’avaient pas d’enfant et qui ont dû attendre longtemps. Pensons à Moïse, qui a passé 40 ans en fuite au désert. Pensons  au peuple juif qui a attendu ans avant d’entrer en Terre Promise. Pensons à Daniel, qui a vécu la déportation durant plusieurs années.

Jusqu’à quand? Jusqu’au moment où Dieu l’aura décidé. Le danger est de garder les yeux sur l’épreuve au lieu de les garder sur Dieu, de se concentrer sur la souffrance au lieu de les diriger vers Jésus-Christ.

Frères et sœurs, si vous sentez que le désespoir vous gagne, que le moral faiblit, que l’exaspération monte, appelez-nous. Demandez l’aide d’un frère, d’une sœur, qui pourra vous encourager, vous soutenir et prier avec vous, pour vous.

Prière : Père éternel, toi qui as fait les cieux et la terre, toi qui soutiens toute chose par ta main souveraine, toi qui connais nos cœurs et nos pensées mieux que nous-mêmes, je te prie de nous accorder ta grâce dans cette situation déroutante. Nous voulons professer qu’elle n’est déroutante que pour nous, mais que, pour toi, elle s’inscrit dans ton plan parfait et glorieux. Donne à mes frères et sœurs de se reposer sur toi. Bénis chacun d’eux.

  1. Prions que le Seigneur nous soutienne dans ces moments inquiétants;
  2. Prions que nos forces soient renouvelées par Celui qui soutient tous ses enfants;
  3. Demandons au Seigneur le courage spirituel.

Si vous avez besoin de parler, si vous avez des questions, des requêtes de prière, n’hésitez pas à me téléphoner ou à m’envoyer un courriel.

Daniel Durand, pasteur
23 mars 2020

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email