Méditation quotidienne – Psaumes 76

*Veuillez noter que la numérotation des versets de ce psaume diffère d’une version à l’autre.

Je vous invite à faire la lecture du psaume 76 :

Au chef de chœur. Avec instruments à cordes. Psaume d’Asaph. Cantique. Dieu est connu en Juda, Son nom est grand en Israël. Sa tente est à Salem, Et sa demeure à Sion. C’est là qu’il a brisé les foudres de l’arc, Le bouclier, l’épée et la guerre. Pause. Tu es plus éclatant, plus magnifique Que les montagnes des ravisseurs. Ils ont été pris comme butin, ces héros (pleins) de cœur, Ils se sont endormis de leur (dernier) sommeil ; Ils n’ont pas su se défendre, tous ces vaillants hommes. A ta menace, Dieu de Jacob ! Ils se sont endormis, cavaliers et chevaux. C’est toi qui es redoutable, toi ! Qui peut tenir en face de toi, au temps de ta colère ? (Du haut) des cieux tu as fait entendre le verdict ; La terre, dans la crainte, s’est tenue tranquille, Lorsque Dieu s’est levé pour faire droit, Pour sauver tous ceux qui sont humiliés sur la terre. Pause. La fureur même des humains te célèbre ; Tu t’entoures d’un reste de fureurs. Faites des vœux à l’Éternel, votre Dieu, et accomplissez-les ! Que tous ceux qui l’environnent Apportent des dons au (Dieu) terrible ! Il coupe le souffle aux chefs, Il est redoutable pour les rois de la terre. (Psaumes 76.1-13)

Ce psaume expose le caractère redoutable de Dieu, sa fureur et sa colère. Ça peut nous sembler dur, mais en fait, nous devons le louer pour cela. Il arrive que nous parvenions mieux à apprécier certains aspects en réfléchissant à ce qui se passerait si c’était le contraire.

S’il fallait que Dieu ne soit pas redoutable face à ses ennemis, qu’il ne déverse pas sa fureur, sa colère, c’est toute la justice de Dieu qui serait remise en question. Comment un Dieu bon pourrait-il laisser les rebelles s’adonner à leur opposition sans qu’il n’y ait de conséquences ? Un bon juge n’est pas celui qui, sous prétexte d’une gentillesse, laisse libres les criminels. Un bon juge est plutôt celui qui punit sévèrement les criminels afin que la population puisse jouir de la liberté du pays.

Le psalmiste ouvre avec la proclamation de la grandeur de Dieu en Israël (Psaumes 76.2-3). Plusieurs références géographiques méritent des explications. Israël désigne l’ensemble du peuple juif sur l’ensemble du territoire. Juda est la tribu de laquelle le messie devait venir : le Lion de Juda. Salem est sans contredit la ville qui devint Jérusalem. Sion est le mont sur lequel le temple de Jérusalem fut érigé.

Le propos est de proclamer la grandeur de Dieu chez son peuple et sur la Terre Promise, là où Dieu a donné des victoires qu’un cœur reconnaissant veut célébrer (Psaumes 76.4-7).

Lorsque nous voyons les actes de Dieu, nous ne devons pas nous arrêter à ces derniers, mais plutôt tenter de mieux connaître le Dieu qui les a faits. Le psalmiste voit dans les victoires passées le caractère redoutable de Dieu (Psaumes 76.8), celui que tous devraient redouter.

Ces victoires, si elles font ressortir la délivrance du peuple de Dieu, expose du coup la colère de Dieu contre les ennemis (Psaumes 76.8). Bien que la colère de Dieu connaîtra son pinacle en enfer, celle-ci est déjà déversée avec retenue (Romains 1.18). Ceci dit, ces manifestations actuelles de la colère de Dieu sont comme les premières secousses qui annoncent le gros tremblement de terre. Elles servent de coups de semonce et indique la désapprobation de Dieu sur les voies de ce monde perdu (Psaumes 76.9).

Ces jugements sont une bonne nouvelle pour le peuple de Dieu, lui qui délivre les malheureux (Psaumes 76.10). La fureur des rebelles contribue, malgré eux, à célébrer la gloire de Dieu (Psaumes 76.11), la croix étant l’exemple le plus éloquent.

Le peuple qui voit ces choses et les comprend doit avoir comme réponse la loyauté et l’adoration envers Dieu (Psaumes 76.12).

Père éternel, nous bénéficions aujourd’hui de toutes les Écritures qui nous apprennent tous les actes de rédemption que tu as accomplis dans le passé pour ton peuple. Nos cœurs t’adorent, nos pensées se tournent vers toi pour te célébrer et te dire combien nous nous confions en toi dans tous les aspects de nos vies.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email