Méditation quotidienne – Psaumes 6

*Veuillez noter que, dans plusieurs psaumes, d’une version à l’autre, la numérotation des versets peut différer.

Je vous invite à faire la lecture du psaume 6 :

Psaume 6

Au chef de chœur. Avec instruments à cordes. Sur la harpe à huit cordes. Psaume de David. Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur. Fais-moi grâce, Éternel, car je dépéris ; Guéris-moi, Éternel ! car mes os sont tremblants. Mon âme est toute tremblante ; Et toi, Éternel ! jusques à quand ?… Reviens, Éternel ! délivre mon âme ; Sauve-moi, à cause de ta bienveillance. Car dans la mort, on n’évoque point ton souvenir ; Qui te célébrera dans le séjour des morts ? Je m’épuise à force de gémir ; Chaque nuit je baigne ma couche (de mes pleurs), J’arrose mon lit de mes larmes. Mes yeux sont usés par le chagrin ; Ils vieillissent à cause de tous mes adversaires. Écartez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice ! Car l’Éternel a entendu la voix de mes pleurs ; L’Éternel a entendu mes supplications, L’Éternel accueille ma prière. Tous mes ennemis seront saisis de honte et de tremblement ; Ils reculeront, soudain couverts de honte. (Psaume 6.1-11)

Alors que, dans le psaume précédent, David demandait à Dieu sa justice face à ses adversaires, David demande maintenant la grâce de Dieu face à son péché (Psaume 6.2). C’est le premier de sept psaumes de confession des péchés (avec les psaumes 32, 38, 51, 102, 130 et 143). David est perturbé face à son péché. Il reprend les termes utilisés en Psaume 2, verset 5 (Psaume 2.5) pour décrire le jugement de Dieu contre les opposants. David sait qu’il mérite le même sort.

Frères et sœurs, nous ne sommes pas meilleurs que les non croyants : nous méritons tous le jugement de Dieu. Confessons constamment notre péché à Dieu qui fait toujours grâce au pécheur repentant.

Le péché de David et le goût funèbre qu’il jette sur son âme atteignent tout son être (ses os et son âme : Psaume 6.3-4). Le péché se présente toujours comme un délice, mais aussitôt consommé, chez le chrétien, il goûte la putridité, la mort (Psaume 6.6).

Il y a toutefois plus : toujours chez le chrétien, il vit subitement un malaise dans son for intérieur. L’Esprit qui habite en lui ne supporte pas le péché. Vite, la repentance, ce que fait David.

David sent ou plus précisément ressent l’absence de Dieu (Psaume 6.5). Sa prière : « Reviens Éternel ». Face à cette douloureuse perspective, il gémit, il pleure (Psaume 6.7-8). Il sait que, sans la grâce de Dieu, il ne pourra le célébrer. Frères et sœurs, si nous pouvons louer notre Dieu, si nous pouvons célébrer ses hauts-faits, c’est parce que Dieu nous fait grâce et grâce sur grâce.

Maintenant qu’il est consolé (Psaume 6.9-10), David demande à ses ennemis de s’éloigner. Un royaume selon Dieu ne peut s’accommoder de personnes qui veulent détruire.

Prière : Seigneur, merci pour ta grâce envers nous, tes enfants. Merci pour mes frères et sœurs, pour la grâce que tu accordes à chacun. Merci, parce que lorsque nous péchons, tu fais peser sur notre âme l’odeur nauséabonde du péché et tu nous donnes la repentance (2 Timothée 2.25).

Merci Seigneur, parce que ton royaume en est un de justice et d’équité. Un jour, tous tes enfants seront totalement et définitivement purifiés de leurs péchés et les réprouvés seront en dehors du royaume (Matthieu 8.11-12).

  1. Prions que le Seigneur nous donne d’avoir le même dégoût que Dieu face au péché;
  2. Prions que le Seigneur nous donne de lutter contre le péché dans nos vies, que le Seigneur nous donne de fuir les occasions de chute, qu’il nous donne de rechercher la sainteté dans nos vies;
  3. Que le Seigneur nous donne de prendre les moyens préventifs contre le péché : sa Parole, la prière, et la vie d’Église (même si elle est diminuée en raison du confinement).

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email