Méditation quotidienne – Psaumes 37

Je vous invite à faire la lecture du psaume 37 :

De David. Ne t’irrite pas contre ceux qui font le mal, N’envie pas ceux qui commettent l’iniquité. Car ils sont fanés aussi vite que l’herbe Et ils se flétrissent comme le gazon vert. Confie-toi en l’Éternel et pratique le bien ; Demeure dans le pays et prends la fidélité pour pâture. Fais de l’Éternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire. Remets ton sort à l’Éternel, Confie-toi en lui, et c’est lui qui agira. Il fera paraître ta justice comme la lumière, Et ton droit comme le (soleil à son) midi. Garde le silence devant l’Éternel, et attends-toi à lui ; Ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies, Contre l’homme qui accomplit de mauvais desseins. Laisse la colère, abandonne la fureur ; Ne t’irrite pas, ce serait mal faire. Car ceux qui font le mal seront retranchés, Et ceux qui espèrent en l’Éternel posséderont le pays. Encore un peu de temps : plus de méchant ! Tu examines le lieu où il était : plus personne ! Les humbles posséderont le pays Et feront leurs délices d’une paix complète. Le méchant forme de mauvais desseins contre le juste, Et il grince des dents contre lui. Le Seigneur se rit de lui, Car il voit que son jour arrive. Les méchants tirent l’épée, Ils bandent leur arc, Pour faire tomber le malheureux et le pauvre, Pour égorger ceux dont la voie est droite. Leur épée entrera dans leur propre cœur, Et leurs arcs se briseront. Mieux vaut le peu du juste Que l’abondance de beaucoup de méchants ; Car les bras des méchants seront brisés, Mais l’Éternel soutient les justes. L’Éternel connaît les jours des hommes intègres, Et leur héritage dure à jamais. Ils ne sont pas dans la honte au temps du malheur, Et aux jours de la famine ils sont rassasiés. Mais les méchants périront, Et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages ; Ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée. Le méchant emprunte, et il ne rend pas ; Le juste fait grâce, et il donne. Car ceux que bénit (l’Éternel) posséderont le pays, Et ceux qu’il maudit seront retranchés. Par l’Éternel, les pas de l’homme s’affermissent, Il prend plaisir à sa voie ; S’il tombe, il n’est pas terrassé, Car l’Éternel lui soutient la main. J’ai été jeune, j’ai vieilli ; Et je n’ai pas vu le juste abandonné, Ni sa descendance mendiant son pain. Toujours il fait grâce et il prête ; Et sa descendance est en bénédiction. Écarte-toi du mal, fais le bien, Et demeure pour toujours. Car l’Éternel aime le droit, Et il n’abandonne pas ses fidèles ; Ils sont toujours sous sa garde, Mais la descendance des méchants est retranchée. Les justes posséderont le pays Et ils y demeureront à jamais. La bouche du juste exprime la sagesse, Et sa langue proclame le droit. La loi de son Dieu est dans son cœur ; Ses pas ne chancellent pas. Le méchant épie le juste Et cherche à le faire mourir ; L’Éternel ne l’abandonne pas entre ses mains, Et il ne le laisse pas condamner quand il est en jugement. Espère en l’Éternel, garde sa voie, Et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays ; Tu verras les méchants retranchés. J’ai vu le méchant dans toute sa puissance ; Il s’étendait comme un arbre verdoyant. Il a passé, et voici qu’il n’est plus. Je l’ai cherché, mais il était introuvable. Observe celui qui est intègre et regarde celui qui est droit ; Il y a un avenir pour l’homme de paix. Mais les rebelles sont tous détruits, L’avenir des méchants est retranché. Le salut des justes vient de l’Éternel, Il est leur forteresse au temps de la détresse. L’Éternel les secourt et les délivre ; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu’ils se réfugient en lui. (Psaumes 37.1-40)

Ce psaume constitue non pas une prière au Seigneur, mais une exhortation aux hommes.

À trois reprises (Psaumes 37.1; Psaumes 37.7; Psaumes 37.8), David lance un appel à la maîtrise de soi face à l’opposition. L’idée maîtresse est de ne pas se laisser aller à la vengeance, mais plutôt d’attendre après Dieu. La vengeance peut prendre diverses formes. Dans certains cas, elle prend la forme d’un assaut directe vis-à-vis l’opposant, mais souvent, elle prend des formes plus subtiles comme la calomnie, la médisance ou encore l’indifférence envers les personnes qui s’en sont prises à nous. Nos cœurs mauvais cherchent la vengeance. David nous exhorte à ne pas s’irriter contre ces personnes, c’est-à-dire que nous ne devons pas laisser entrer dans notre cœur de mauvaises pensées, de mauvais sentiments qui mèneraient à de mauvaises actions. Au contraire, nous devons leur faire du bien et prier pour nos ennemis (Matthieu 5.44).

Il y a plusieurs raisons pour motiver une réaction vertueuse et non pas charnelle.

La première est l’éphémérité de ces personnes et de leurs actions (Psaumes 37.2; Psaumes 37.9-10; Psaumes 37.15; Psaumes 37.17; Psaumes 37.20; Psaumes 37.28; Psaumes 37.36; Psaumes 37.38). Le Seigneur mettra un terme à cette situation. Ceux qui sont condamnés à l’enfer seront autant pécheurs qu’ils l’ont été durant leur vie terrestre. Il est même possible qu’ils s’enfoncent davantage dans leur méchanceté (sens possible d’Apocalypses 22.11). Ils ne seront pas régénérés et transformés à l’image de Jésus-Christ. Cependant, ils ne pourront plus pratiquer le péché, comme le pédophile en prison n’est pas libéré de son vice, mais il ne peut plus le pratiquer. Le temps des méchants est compté. Bientôt, ils ne pourront plus s’adonner à ce qu’ils affectionnent présentement.

À l’inverse, ceux qui se confient en Dieu ont une vie selon Dieu. Autrement dit, se confier en Dieu est plus qu’une prière. C’est aussi entrer dans le mode de vie prescrit par Dieu. Se confier en Dieu implique de prendre les moyens de Dieu et ça inclut les moyens de grâce que sont la vie d’Église, la prière et la Parole de Dieu. Ça inclut aussi une éthique selon Dieu : pratiquer le bien et demeurer fidèle (Psaumes 37.3); se délecter de l’Éternel et lui remettre son sort (Psaumes 37.4-5); s’attendre à lui, ne pas avoir de colère (Psaumes 37.7-8); être humble (Psaumes 37.11), intègre (Psaumes 37.18; Psaumes 37.37), juste (Psaumes 37.21; Psaumes 37.39), éloigné du mal (Psaumes 37.27), retenu dans ses paroles (Psaumes 37.30). Le juste espère en l’Éternel et obéit à sa loi (Psaumes 37.31; Psaumes 37.34).

En bref, le croyant vit selon Dieu, parce qu’il sait que là est la vie et c’est là la deuxième raison qui nous motive à vivre selon Dieu. Le juste ne se laisse pas atteindre par le mal, car il sait que Dieu l’en délivrera et que sa vengeance vient.

Prière : Seigneur Dieu, donne-moi de vivre chaque situation dans ma vie en réagissant selon ta Parole. Donne-moi un cœur qui ne s’irrite pas, qui ne cherche pas la vengeance, car elle t’appartient.

Je te prie pour mes frères et sœurs, que tu les rassures dans cette période où les inconnues se multiplient. Apprends-nous à se confier en toi et donne-nous d’espérer en toi.

  1. Demandons au Seigneur qu’il nous donne de veiller sur nos pensées, sur nos paroles ainsi que sur nos actions et réactions;
  2. Prions le Seigneur qu’il nous nourrisse constamment de ses promesses et que nos yeux considèrent toujours la suite éternelle de ceux qui se confient en lui.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email