Méditation quotidienne – Psaumes 25

Je vous invite à faire la lecture du psaume 25 :

De David. Vers toi, Éternel, j’élève mon âme. Mon Dieu ! en toi je me confie : que je ne sois pas couvert de honte ! Que mes ennemis n’exultent pas à mon sujet ! Tous ceux qui espèrent en toi ne seront pas dans la honte ; Ils seront dans la honte ceux qui, sans raison, sont des traîtres. Éternel ! fais-moi connaître tes chemins, Enseigne-moi tes voies. Fais-moi cheminer dans ta vérité, et instruis-moi ; Car tu es le Dieu de mon salut, En toi, j’espère tous les jours. Éternel ! souviens-toi de tes compassions et de ta bienveillance, Car elles sont depuis toujours. Ne te souviens pas des péchés de ma jeunesse ni de mes révoltes ; Souviens-toi de moi selon ta bienveillance, A cause de ta bonté, Éternel ! L’Éternel est bon et droit : C’est pourquoi il montre aux pécheurs le chemin. Il fait cheminer les humbles dans la justice, Il enseigne aux humbles son chemin. Tous les sentiers de l’Éternel sont bienveillance et fidélité, Pour ceux qui gardent son alliance et ses préceptes. C’est à cause de ton nom, Éternel ! Que tu pardonneras ma faute, car elle est grave. Quel est l’homme qui craint l’Éternel ? L’Éternel lui montre le chemin qu’il doit choisir. Son âme reposera dans le bonheur, Et sa descendance possédera le pays. La pensée secrète de l’Éternel est pour ceux qui le craignent, Et (cela) pour leur faire connaître son alliance. Mes yeux sont toujours (tournés) vers l’Éternel, Car c’est lui qui fait sortir mes pieds du filet. Tourne-toi vers moi et fais-moi grâce, Car je suis seul et malheureux. Les angoisses ont rempli mon cœur ; Fais-moi sortir de mes angoisses. Vois ma misère et ma peine, Et pardonne tous mes péchés. Vois combien mes ennemis sont nombreux, Et de quelle haine violente ils me haïssent. Garde mon âme et délivre-moi ! Que je ne sois pas couvert de honte, Quand je me réfugie en toi ! Que l’intégrité et la droiture me protègent, Car je mets en toi mon espérance ! O Dieu ! libère Israël De toutes ses détresses ! (Psaume 25.1-22)

Dans ce psaume, la honte est mentionnée en inclusio. En effet, elle ouvre et termine le psaume (Psaumes 25.2; Psaumes 25.20). Nous avons ici le thème majeur : David demande au Seigneur de ne pas être couvert de honte.

Cette requête s’inscrit dans l’abandon du croyant à Dieu (Psaumes 25.1). David voit très bien ce qui se passe sur la terre, dans son entourage. Il voit les comportements des hommes, mais son regard ne s’arrête pas là. Il s’élève humblement vers Dieu. C’est en lui seul qu’il se confie (Psaumes 25.2).

Dans les psaumes davidiques, les ennemis sont rarement loin (Psaumes 25.2; Psaumes 25.19). Ils pourraient contribuer à la honte de David, mais heureusement, le Seigneur délivre ceux qui se confient en lui (Psaumes 25.2; Psaumes 25.3).

L’adversité que le chrétien connaît dans ce monde n’est jamais un obstacle pour vivre la vie chrétienne, parce que cette vie se fait par la puissance de Dieu. C’est pourquoi David demande au Seigneur de lui montrer ses sentiers, ses voies (Psaumes 25.4) caractérisées par la justice. Dieu répond : ça fait partie du salut (Psaumes 25.5).

Le rappel de qui est Dieu, compatissant, bienveillant pour ses enfants (Psaumes 25.6) et plein de bonté (Psaumes 25.7; Psaumes 25.8) rassure le croyant repentant (Psaumes 25.7; Psaumes 25.8; Psaumes 25.18). La vraie repentance ne peut se priver de l’humilité (Psaumes 25.9; Psaumes 25.16; Psaumes 25.18).

L’Éternel est le pédagogue par excellence pour ceux qui se laissent enseigner (Psaumes 25.9). Combien nous avons besoin d’être instruits par notre Dieu et combien notre Dieu est patient envers nous! Il nous enseigne et nous ne sommes pas toujours à l’écoute. Il nous instruit et nous ne sommes pas toujours intéressés. Seigneur, rends-nous sensibles à tes instructions.

Notre intérêt aux enseignements de Dieu doit reposer sur le fait que tout ce que Dieu demande s’inscrit dans sa bienveillance et sa fidélité. Ce que le Seigneur nous demande ne joue jamais contre nous. Au contraire, sa loi est bonne et parfaite pour nous, en notre faveur, et sont partie intégrante de son alliance (Psaumes 25.10).

L’humilité mentionnée précédemment chez celui qui se laisse instruire s’applique aussi dans la repentance face à son péché (Psaumes 25.11). David voit la gravité de sa faute. Il n’est pas tout de reconnaître son péché : le chrétien doit avoir une juste idée de la gravité de celui-ci. Il est opposition à Dieu, à sa loi et destruction de ses œuvres.

La crainte de l’Éternel résume ce qui vient d’être dit (Psaumes 25.12; Psaumes 25.14) et l’espoir du bonheur lui donne ses élans (Psaumes 25.13; Psaumes 25.15; Psaumes 25.17; Psaumes 25.20). La délivrance suivra (Psaumes 25.20; Psaumes 25.22).

David répand aussi ses états d’âme. Après avoir mentionné la honte (Psaumes 25.2; Psaumes 25.20), il avoue ses angoisses (Psaumes 25.17), un fléau de notre époque.

Ce psaume nous propose une belle réflexion sur le sujet. Se confier en l’Éternel (Psaumes 25.2), espérer en Dieu (Psaumes 25.3; Psaumes 25.5), craindre Dieu (Psaumes 25.12; Psaumes 25.14), désirer ne plus avoir d’angoisses (Psaumes 25.17) ne sont possibles que dans la marche avec Dieu : se laisser instruire par Dieu (Psaumes 25.4; Psaumes 25.5; Psaumes 25.9), rejeter le péché (Psaumes 25.8; Psaumes 25.11), supplier Dieu (Psaumes 25.16). Il arrive que des personnes affirment se confier en Dieu tout en négligeant les moyens de grâce que Dieu donne. Le Seigneur travaille avec les moyens qu’il a donnés. Autrement dit, le Seigneur ne nous donne pas des moyens de restauration et de croissance pour les contourner. 

S’attendre à Dieu, c’est s’attendre aux promesses de Dieu en utilisant les moyens de Dieu.

Prière : Seigneur, tu vois l’état de mon cœur, de mon âme. Tu vois ma misère. Je veux te remercier de nous enseigner tes sentiers, nous qui nous en détournons si facilement. Pardonne nos égarements et nos négligences.

Je te prie pour mes frères et sœurs. Donne-nous de goûter au bonheur de marcher avec toi. Libère-nous de nos péchés et de ses conséquences sur notre âme. Merci de ta patience.

  1. Prions pour nous tous, que le Seigneur nous garde alertes et zélés dans cette période qui nous engourdit peut-être quant à nos responsabilités chrétiennes;
  2. Demandons au Seigneur qu’il nous fasse grandir dans la connaissance de sa personne et de son plan au travers sa bonne Parole.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email