Méditation quotidienne – Psaumes 24

Je vous invite à faire la lecture du psaume 24 :

De David. Psaume. A l’Éternel la terre et ce qui la remplit, Le monde et ceux qui l’habitent ! Car c’est lui qui l’a fondée sur les mers Et affermie sur les fleuves. Qui montera à la montagne de l’Éternel ? Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint ? – Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur ; Celui qui ne livre pas son âme aux choses vaines, Et qui ne jure pas pour tromper. Il obtiendra la bénédiction de l’Éternel, La justice du Dieu de son salut. Telle est la génération de ceux qui le recherchent, De ceux qui cherchent ta face, de Jacob ! Pause. Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portails éternels ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! Qui est ce roi de gloire ? – L’Éternel le fort et le héros, L’Éternel, le héros de la guerre. Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-les, portails éternels ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! Qui donc est ce roi de gloire ? – L’Éternel des armées : C’est lui, le roi de gloire ! Pause. (Psaume 24.1-10)

Dans ce psaume, David passe de la création (Psaumes 24.1-2) au temple de Dieu (Psaumes 24.3). Le projet de Dieu était que sa création soit entièrement sanctifiée et non seulement un territoire au Moyen Orient. Ce qui caractérise le temple de Dieu va caractériser toute la création. La terre est à l’Éternel et tout ce qui la remplit.

Dès la création, la terre devait sanctifier le Seigneur. En Genèse 2.15, nous lisons :

L’Éternel Dieu prit l’homme et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder.

Ces deux verbes qui décrivent le mandat de l’homme servent aussi à définir le mandat des sacrificateurs au temple (Nombres 3.7). Dans la littérature hébraïque, lorsque deux mots sont utilisés ensemble, les autres occurrences d’un même duo visent à faire un lien entre les textes. L’homme pré-lapsaire (avant la chute) avait une communion avec Dieu. Adam, première tête d’alliance, a échoué et fut expulsé avec son épouse et tous ses descendants. Il a complètement perdu sa capacité à sanctifier la création, c’est-à-dire à l’utiliser en honorant Dieu parfaitement.

Maintenant, qui peut accéder à la présence de Dieu? David pose la question (Psaumes 24.3) pour répondre immédiatement que c’est celui qui est pur (Psaumes 24.4) en ajoutant les bénédictions auxquelles il aura droit (Psaumes 24.5). C’est un rappel des clauses de l’alliance (Deutéronome 28), où celui qui obéit parfaitement sera béni et celui qui désobéit sera maudit. Les bénédictions de Dieu n’ont jamais été inconditionnelles.

La vérité est que tous les hommes ont transgressé l’alliance de Dieu (Osée 6.7; Romains 11.32). Tous les hommes sont disqualifiés sauf un : Jésus-Christ. Il a montré, prouvé qu’il est qualifié pour être le dernier Adam, c’est-à-dire pour prendre la place laissée vacante par le premier Adam. Alors qu’Adam avait perverti la seigneurie qui lui avait été confiée (Genèse 1.26), Jésus-Christ reprend la couronne pour s’en montrer des plus dignes (Psaume 8; Hébreux 2.6-9).

Qui est ce roi de gloire (Psaumes 24.8; Psaumes 24.10)? C’est Jésus, l’Éternel fait chair. Il est le Roi des rois (1 Timothée 6.15; Apocalypse 19.16).

En tant que Roi, il mérite tous nos hommages (Apocalypse 5.9), toute notre confiance, toute notre adoration.

Il nous a sauvés, parfaitement sauvés. Alors que l’ancienne alliance n’offrait pas de substitution efficace, la nouvelle alliance accomplit ce qu’elle promet, parce que les conditions de l’alliance sont toutes rencontrées par notre représentant Jésus-Christ.

À lui seul la gloire pour les siècles des siècles. Amen!

Prière : Seigneur Jésus, je veux, en communion avec mes frères et sœurs, te rendre grâce pour ta vie parfaite. Tes pieds saints se sont posés sur le sol maudit. Tu as pris une chair semblable à celle du péché (Romains 8.3) afin de racheter ton peuple. Nous te rendons grâce pour ce si grand salut.

  1. Prions pour notre sanctification, la nôtre et celle de nos frères et sœurs. Dieu nous a placés en son Fils bien-aimé pour que nous lui devenions semblables;
  2. Rendons grâce au Seigneur pour ce qu’il nous a obtenu par Jésus-Christ : le salut, la vie éternelle dans la nouvelle création, un corps glorifié et, surtout, une communion sans faille avec Dieu;
  3. Prosternons-nous devons ce Roi de gloire. Sachons incliner non seulement les genoux, mais toutes nos pensées, nos ambitions, nos biens, nos projets, nos vies.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email