Méditation quotidienne – Psaumes 19

*Veuillez noter que la numérotation des versets de ce psaume diffère d’une version à l’autre.

Je vous invite à faire la lecture du psaume 19 :

Au chef de chœur. Psaume de David. Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue céleste annonce l’œuvre de ses mains. Le jour en donne instruction au jour, La nuit en donne connaissance à la nuit. Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles, Leur voix n’est pas entendue. Leur trace apparaît sur toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a placé une tente pour le soleil. Et celui-ci, semblable à un époux qui sort de sa chambre, Se réjouit, comme un héros, de parcourir sa route ; Il s’élance d’une extrémité du ciel Et achève sa course à l’autre extrémité, Rien ne se dérobe à sa chaleur. La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme ; Le témoignage de l’Éternel est véridique, il rend sage le simple. Les ordres de l’Éternel sont droits, ils réjouissent le cœur ; Le commandement de l’Éternel est limpide, il éclaire les yeux. La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours ; Les ordonnances de l’Éternel sont vraies, elles sont toutes justes, Plus précieuses que l’or, même que beaucoup d’or fin ; Plus douces que le miel, même que le miel qui coule des rayons. Ton serviteur aussi en est averti, Pour qui les observe l’avantage est grand. Qui connaît ses fautes involontaires ? Pardonne-moi ce qui m’est caché. Préserve aussi ton serviteur des présomptueux ; Qu’ils ne dominent pas sur moi ! Alors je serai intègre, innocent de péché grave. Reçois favorablement les paroles de ma bouche Et la méditation de mon cœur en ta présence, O Éternel, mon rocher et mon rédempteur ! (Psaume 19.1-15)

Ce psaume se divise en deux parties. La première concerne la création qui est révélation générale, c’est-à-dire que Dieu se révèle par sa création (v. 2-7). En tant que lieu de révélation, la création se limite à certains éléments.

La nature nous apprend les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité (Romains 1.19-20). Par la nature, le Seigneur manifeste une bonté générale à tous les hommes (Actes 14.17). Notre créateur a fait les choses afin que les hommes le cherchent (Actes 17.27-28).

Puisque l’homme est aussi créé, Dieu a placé en lui des éléments par lesquels le Seigneur se révèle. Ainsi, tous les hommes ont en eux la pensée de l’éternité (Ecclésiaste 3.11). De plus, le Seigneur a écrit l’œuvre de sa loi dans chaque humain (Romains 2.14-15), incluant la notion de châtiment et de condamnation (Romains 1.32).

La création révèle beaucoup de choses sur Dieu, suffisamment pour que tous ceux qui n’auront pas entendu l’évangile n’aient pas d’excuse pour ne pas avoir cru (Romains 1.21).

Cependant, la création ne révèle rien de l’évangile et c’est normal : la création ayant été faite avant la chute de l’homme n’avait pas à révéler l’évangile.

Peut-être avez-vous remarqué que cette première partie du psaume nous parle de Dieu (Psaume 19.1). La deuxième partie traite de la révélation spéciale, c’est-à-dire la loi de Dieu, la révélation de l’Écriture, et le psalmiste y désigne Dieu comme l’Éternel (Psaume 19.8; Psaume 19.9; Psaume 19.10; Psaume 19.15). Autrement dit, c’est le nom « Dieu » qui est associé à la révélation générale, la création; et c’est le nom « Éternel Dieu » qui est associé à la loi de Dieu, la révélation spéciale. C’est très significatif.

Le nom « Dieu » est général à tous les humains : notre Dieu est Dieu pour chaque humain sans exception. C’est ainsi que Dieu se présente en Genèse 1, chapitre qui expose les étapes de toute la création. En Genèse 2, chapitre qui s’arrête en particulier sur l’homme avec qui Dieu fit alliance (Osée 6.7), c’est l’Éternel Dieu. Par cette dernière désignation, le Seigneur se présente comme le Dieu de l’alliance.

Le psaume 19 suit le même parcours que Genèse 1 et 2: le créateur est le Dieu de tous les hommes, eux qui reçoivent tous la révélation générale par la nature, la création; et l’Éternel est le Dieu du peuple de Dieu qui se révèle dans sa Parole, les Écritures. Notez que la loi (Psaume 19.8) dépasse la notion de commandements et désigne aussi l’ensemble des Écritures (1 Corinthiens 14.21; Galates 4.21-22).

Remarquez aussi tous les synonymes pour désigner les Écritures : « loi », « témoignage » (Psaume 19.8), « ordres », « commandement » (Psaume 19.9).

Cette loi est parfaite (Psaume 19.8). Cette perfection dépasse le fait qu’il n’y a pas d’erreur dans la loi. Elle est parfaite au sens où elle répond parfaitement aux besoins pour le salut. Elle est adéquate pour nous faire découvrir la rédemption, ce que ne faisait pas la création, la révélation générale.

Elle restaure notre âme. Ce ne sont pas les thérapies qui restaureront notre âme, ni les loisirs, ni les conseils des hommes, ni rien d’autre que la Parole de Dieu, Parole méditée, Parole mise en pratique.

La Parole rend sage (Psaume 19.8), elle réjouit le cœur et éclaire les yeux (Psaume 19.9). Se priver de la Parole, c’est se priver de tous ses bienfaits, c’est se priver de l’œuvre de Dieu en nous.

David, qui possédait beaucoup d’or puisqu’il était roi, considérait la loi de l’Éternel comme plus précieuse que l’or, même le plus pur (Psaume 19.11). David trouvait sa joie dans la loi de l’Éternel. C’est intéressant qu’il ne trouvait pas la condamnation dans la loi, mais sa joie.

Celui qui est en Jésus-Christ prend plaisir dans la loi de l’Éternel (Romains 7.22), parce que cette même loi nous parle du salut, de la substitution préfigurée dans les sacrifices d’animaux (Hébreux 4.2).

David comprenait que la loi dénonçait son péché (Psaume 19.13) et qu’il avait besoin de son Rédempteur (Psaume 19.15), mais il avait cette joie que lui apportait la loi de l’Éternel.

Prière : Seigneur, donne-nous de considérer ta Parole comme plus importante que tous nos biens, plus importante que l’or fin. Que nous puissions être convaincus que c’est par elle seule que tu nous restaures, puisque c’est par elle seule que nous pouvons mettre nos pensées en ordre, c’est-à-dire en harmonie avec les tiennes.

Je te prie pour mes frères et sœurs afin que tu nous donnes de puiser dans ta Parole la connaissance de qui tu es ainsi que de ton plan et que tu nous fasses la grâce de la mettre en pratique, sachant que notre transformation passe par l’exposition et la mise en pratique de ta Parole.

  1. Prions pour nos proches qui ne connaissent pas le Seigneur, que nous puissions leur faire découvrir les merveilles de Dieu révélées dans sa Parole;
  2. Demandons au Seigneur qu’il nous donne de méditer sa Parole de telle sorte que nous y trouvions la restauration, la sagesse, la joie et l’éclairage nécessaire pour marcher.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email