Méditation quotidienne – Psaumes 117

Je vous invite à faire la lecture du psaume 117.

Louez l’Éternel, vous toutes les nations, Célébrez-le, vous tous les peuples! Car sa bonté pour nous est grande, Et sa fidélité dure à toujours. Louez l’Éternel!

Ce psaume, le plus court chapitre de toute la Bible, rappelle des vérités déjà mentionnées précédemment. Mais alors, quel est l’avantage de faire un tel psaume ?

Ça nous rappelle que le but de toute chose est de louer le Seigneur, de le glorifier dans tout ce que nous faisons, de le servir dans une disposition d’adoration.

« La mission n’est pas le but ultime de l’Église. Le culte l’est. Les missions existent parce que le culte n’existe pas. Le culte est ultime, pas les missions, parce que Dieu est ultime, pas l’homme. » (John Piper)

Ce psaume reprend l’appel à louer le Seigneur déjà lancé dans plusieurs autres psaumes. Cet appel est universel (Psaumes 117.1), c’est-à-dire que toutes les nations sont interpelées. Ça ne concerne pas que les chrétiens. Les non chrétiens sont sous cette injonction et ils seront jugés pour ne pas avoir vécu pour la gloire de Dieu. En effet, un des aspects de la vie des réprouvés est qu’ils vivent pour eux-mêmes sans reconnaître qu’ils doivent vivre pour Dieu.

Pourquoi louer Dieu ?

1. Parce que sa bienveillance pour nous est grande (Psaumes 117.2a). Ça signifie que la bienveillance de Dieu nous dépasse, elle est remarquable.

2. Parce que sa bienveillance pour nous dure à toujours (Psaumes 117.2b). Dieu ne cessera jamais d’aimer les siens. Son amour est éternel dans le passé comme dans le futur. Alors que le Seigneur connaît toutes nos chutes, tous nos péchés, s’il nous a sauvés c’est en raison de son amour éternel.

3. Parce que le Seigneur le demande. Le psalmiste termine par cet impératif : « Louez l’Éternel » (Psaumes 117.2c).

Il n’y a aucun « mais » qui devrait fermer nos bouches. J’ai constaté dans ma vie que lorsque je n’avais pas le cœur à louer le Seigneur, c’est parce que j’étais centré sur moi, sur mes états d’âme, sur mes difficultés, sur mes craintes, sur mes doutes et sur ma perspective des choses.

Sachons tout déposer à la croix, sachons confier tout ce que nous vivons à Dieu et regardons au Seigneur. Là seulement nous trouverons la joie de louer notre Dieu, notre Père céleste, celui dont la bienveillance à notre égard dure à toujours.

Quand on y pense, notre évangélisation fait partie du mandat de l’Église et c’est le moyen par lequel le Seigneur attire ses élus à Jésus-Christ. Et lorsque les élus se convertissent, ils entrent dans la vie chrétienne où tout vise la gloire de Dieu. Ce que Dieu cherche, ce sont de vrais adorateurs, en esprit et en vérité. Le but ultime de tout est cette recherche de la gloire de Dieu. Que ça puisse être aussi notre but.

Notre vie chrétienne poursuit ce même but. Lorsque nous nous édifions, c’est pour vivre une vie qui glorifie davantage le Seigneur, c’est pour mieux l’adorer, mieux le louer.

Père céleste, ouvre nos yeux afin que nous contemplions tes merveilles et que nous te louions. Donne-nous de toujours rechercher la gloire de ton nom dans tout ce que nous faisons et pensons. Merci pour Jésus-Christ, le modèle parfait d’une vie centrée sur ta gloire.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email