Méditation quotidienne – Psaumes 11

*Veuillez noter que, dans plusieurs psaumes, d’une version à l’autre, la numérotation des versets peut différer.

Je vous invite à faire la lecture du psaume 11 :

Au chef de chœur. De David. C’est en l’Éternel que je me réfugie. Comment pouvez-vous me dire : Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau ? Car voici que les méchants bandent l’arc, Ils ajustent leur flèche sur la corde, Pour tirer dans l’obscurité sur ceux dont le cœur est droit. Quand les fondements sont renversés, Le juste, que ferait-il ? L’Éternel est dans son saint temple, L’Éternel a son trône dans les cieux ; Ses yeux regardent, Ses paupières sondent les êtres humains. L’Éternel sonde le juste et le méchant ; Il déteste celui qui aime la violence. Il fait pleuvoir sur les méchants Des charbons, du feu et du soufre ; Un vent brûlant, c’est la coupe qu’ils ont en partage. Car l’Éternel est juste, il aime les actes justes ; (L’homme) droit contemple sa face. (Psaume 11.1-7)

Ce bref psaume dirige les yeux du lecteur sur deux réalités :

  1. La chute de l’humanité;
  2. La souveraineté de Dieu sur ce monde.

David, l’auteur, constate l’instabilité du monde qui l’entoure. La méchanceté est le problème (Psaume 11.2; Psaume 11.5; Psaume 11.6). La vie chrétienne n’est pas toujours rose. Elle est parsemée d’embûches, d’épreuves, d’opposition. Le croyant a besoin de se cacher, de se réfugier, et il trouve son havre en Dieu lui-même (Psaume 11.1). Apprenons ceci : le monde n’offre que méchanceté et perdition. La plus grande instabilité de ce monde n’est pas les pandémies ni les crises économiques : c’est le péché qui engendre tous les maux. Lorsque la pandémie sera derrière nous, lorsque l’économie battra son plein, le problème demeurera entier. Le problème, c’est le péché.

Notre seul refuge est Dieu lui-même. Ce n’est ni la médecine, ni les spécialistes de l’économie. La véritable solution est en Dieu et en Dieu seul.

L’espérance du chrétien n’est pas la suppression de toutes ces difficultés durant son séjour terrestre, mais la traversée de celles-ci avec son Dieu. Le chrétien apprend à se réfugier en son Sauveur (Psaume 11.1).

Ce psaume, frères et sœurs, nous apprend à considérer qui est Dieu lorsque nous regardons ce qui se passe dans le monde. Autrement dit, ce n’est pas le monde qui se définit lui-même, mais Dieu, qui est au-dessus de ce monde perdu. Sans Dieu, le monde n’a aucun sens. C’est Dieu qui donne le sens à toute chose. C’est Dieu qui déclare pur ou impur.

Le chrétien est appelé à faire œuvre non pas de journaliste, mais de théologien. Il interprète l’histoire de ce monde non comme la succession de simples faits, mais plutôt comme le lieu, le milieu où se joue le plan de Dieu.

Ceci permettra au chrétien de faire des choix non pas à partir de ce qu’il voit dans ce monde, mais à partir de l’interprétation que Dieu en fait, ce qui devrait diriger le chrétien non pas à partir de ce qu’il voit dans ce monde, mais à partir de ce qu’il connaît de Dieu.

Du haut de sa demeure, le Seigneur a une vue unique qui embrasse le tout des événements, incluant la disposition des cœurs de chaque être humain sans exception.

En fait, une des choses qui différencie le méchant du juste est justement la référence à partir de laquelle toute sa pensée est paramétrée. Pour l’homme païen, sa référence est l’homme; pour le chrétien, sa référence est Dieu, puisque la conversion inclut l’abandon de marcher selon ses propres pensées.

Prière : Seigneur Dieu, je reconnais que mon intelligence ne peut comprendre ce qui se passe dans ce monde. J’ai besoin que tu m’éclaires dans ta Parole et par ton Esprit.

Donne-moi d’accepter les difficultés et non seulement de les accepter, mais aussi de les apprécier, puisqu’elles sont autant d’outils entre tes mains transformatrices.

  1. Prions pour ce monde qui nous entoure, que le Seigneur sauve ses élus, qu’il nous utilise dans la proclamation de son évangile;
  2. Demandons au Seigneur de nous donner de briller dans ce monde perdu.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email