Méditation quotidienne – Psaume 119.65-72

Je vous invite à faire la lecture du psaume 119.65-72.

Cette section du psaume 119 nous enseigne sur l’humilité en lien avec la Parole de Dieu (Psaume 119.67 et 71). La méditation se concentrera sur ce point.

Le verset 67 rappelle l’état du psalmiste avant d’avoir été humilié. Il s’égarait. Ceci nous en dit long sur notre incompétence à diriger nos vies de façon autonome. Sans la Parole de Dieu appliquée dans nos vies, c’est l’égarement.

L’être humain n’a pas été créé pour fonctionner par lui-même. Même avant la chute, il devait suivre les commandements de Dieu. Le péché a justement été la prétention de pouvoir décider soi-même. Et c’est ainsi qu’Adam s’est égaré, entraînant toute l’humanité dans ses funestes voies.

Ceux qui affirment ne pas avoir besoin de Dieu (Psaume 119.69) ne font que confirmer cette vérité. Il en est de même pour ceux qui disent croire en Dieu tout en rejetant sa Parole.

Ensuite, le mode passif indique que c’est Dieu qui a humilié. Le Seigneur montre à ceux qu’il sauve leur profonde misère due à leur péché. Il nous le montre de telle manière que nous nous en repentons par l’action souveraine de Dieu (2 Timothée 2.25).

La fin du verset 67 nous enseigne que la seule façon de ne pas s’égarer est d’observer la Parole de Dieu. Tous les chrétiens ont l’Esprit de Dieu, mais son Esprit travaille avec la Parole de Dieu. Elle est son épée (Éphésiens 6.17 ; Hébreux 4.12). Nous ne devons pas chercher à marcher par l’Esprit sans marcher selon la Parole de Dieu.

Le second verset qui nous parle d’humilité (Psaume 119.71) nous rappelle combien il est bon d’être humiliés. C’est en tant que Père céleste qu’il nous humilie. Il le fait avec doigté, il sait doser les leçons.

L’humilité est essentielle pour apprendre la Parole de Dieu. Celui qui aborde les Écritures avec orgueil ne verra pas son besoin d’être enseigné.

Celui qui reçoit des éléments de la Parole mais en rejette d’autres fait aussi preuve d’orgueil parce qu’il prétend avoir la compétence de juger dans la Parole de Dieu ce qui est pertinent de ce qui ne le serait pas.

L’humilité fait que nous recevons tout ce que Dieu dit sans remise en question, sans contestation, mais plutôt dans une disposition d’apprentissage.

L’humilité que Dieu opère en chacun de ses enfants ne nous apprend pas seulement notre petitesse et notre misère mais aussi la grandeur de Dieu et les richesses de sa Parole.

Bon Père céleste, merci de me montrer combien je suis dépourvu sans toi. Je ne suis rien par moi-même (Galates 6.3). Merci de ta grâce qui m’entoure, de ton Esprit qui m’enseigne, me guide par ta Parole.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email