Méditation quotidienne – Psaume 119.57-64

Je vous invite à faire la lecture du psaume 119.57-64.

Nous découvrons dans cette section que l’auteur a subi des persécutions (Psaume 119.61). Le psalmiste est un exemple de persévérance pour nous.

Il affirme que sa part c’est d’observer ce que Dieu dit (Psaume 119.57). La part signifie la provision de Dieu, la sécurité, l’héritage. Autrement dit, il s’agit de ce que Dieu nous donne. Le même mot est utilisé pour le pays de Canaan qui fut divisé en parts selon les tribus.

Mais en quoi la loi du Seigneur est-elle notre part, notre héritage ? Trop souvent nous voyons nos actions et nos pensées pécheresses, mais nous oublions que c’est d’abord notre nature qui est pécheresse. Et en fonction de notre nature, nous voyons la loi de Dieu comme si elle était négative, contraignante et anti-liberté. Or, c’est tout le contraire. La loi de Dieu nous permet de vivre pour Dieu, de le refléter, de vivre selon Dieu.

En inculquant sa loi à tous ses élus (Ézéchiel 11.19-20), le Seigneur nous donne d’avoir ses pensées, sa justice, sa compassion, et nous fait participer à sa sainteté (Hébreux 12.10). C’est pourquoi l’enseignement biblique nous rappelle que l’amour accomplit (et non remplace) toute la loi. Autrement dit, si nous aimons comme le Seigneur aime, nous allons automatiquement rencontrer les standards de la loi.

Cette vie de sanctification nécessite au plus haut point la grâce de Dieu dans nos vies (Psaume 119.58). Nous sommes sans force et nous devons compter sur le Seigneur entièrement. La bonne nouvelle est que sa grâce est constante.

Constamment nous devons ramener le volant de nos vies (Psaume 119.59) sur le sentier de l’obéissance. Voyez le duo « mes voies » et « tes préceptes ». Nos voies doivent être dirigées par la Parole de Dieu sans relâche (Psaume 119.60).

Dans l’adversité (Psaume 119.61), la Parole de Dieu demeure notre encouragement, notre direction, notre consolation, notre espérance. Il en est de même au milieu de la nuit (Psaume 119.62) où nos pensées fourmillent lors des périodes d’éveil.

Heureusement, le chrétien n’a pas que des adversaires. Notre Dieu a un peuple nombreux et les frères et sœurs nous sont donnés comme compagnons (Psaume 119.63), c’est-à-dire des alliés dans le combat et les luttes. Nos frères et sœurs font partie de la providence de Dieu.

Voilà une autre belle raison pour louer le Seigneur, lui dont la bienveillance remplie la terre (Psaume 119.64). Le psalmiste voit dans toutes ces circonstances des lieux d’apprentissage au pied du divin Maître.

Frères et sœurs. Toute cette œuvre de transformation dans nos vies, où le Seigneur nous inculque sa loi (Hébreux 10.16), découle du sacrifice de Jésus-Christ à la croix. C’est par son sang que nous sommes sanctifiés (Hébreux 10.10), et la loi de Dieu est au cœur de cette sanctification (Jean 17.17).

Seigneur Dieu, donne-nous de voir ta loi comme tu la vois, c’est-à-dire sainte, juste et bonne (Romains 7.12, 16 ; 1 Timothée 1.8). Fais-nous réaliser combien nous avons besoin de ton Esprit pour mettre en pratique ta sainte Parole.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email