Méditation quotidienne – Matthieu 6.33

Cherchez premièrement son royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus. (Matthieu 6.33)

Chers frères et sœurs, dans les derniers jours, certains d’entre vous avez perdu votre emploi. Je tiens à vous dire que je comprends le désarroi que cette situation peut causer. Cette situation est très déstabilisante.

Je nous invite tous ce matin à méditer sur le verset cité.

Jésus nous demande à tous, aussi à ceux qui travaillent encore, de chercher son royaume et sa justice. Le verbe est au présent continu, ce qui implique que nous devons continuellement chercher le royaume et la justice.

Il s’agit de vivre constamment selon les valeurs et les priorités du royaume caractérisé par la justice de Dieu.

Quand l’épreuve vient, les païens (Matthieu 6.32) pensent à eux-mêmes. Ils veulent penser à leur pseudo-sécurité. Leurs efforts se concentrent sur les biens terrestres (cf. Matthieu 6.31).

Pour nous, chrétiens, nous sommes appelés à pleinement vivre les valeurs du royaume : le partage, le renoncement, le support mutuel, etc. L’estomac de mon frère devient aussi important que le mien. Il est primordial que nous ne considérions pas comme des singletons, comme des individus détachés du corps.

C’est contre notre nature, notre vieille nature, de partager nos ressources alors que notre situation est peut-être précaire. L’exhortation de Jésus va contre notre nature charnelle. Nous ne sommes pas des païens : nous sommes des fils et des filles du royaume et, à ce titre, nous devons vivre selon notre statut, en conformité avec notre citoyenneté céleste.

Jésus rattache un adverbe au verbe « cherchez » : il nous dit de chercher premièrement le royaume et la justice. Cette recherche des valeurs du royaume doit être en tête de liste, la première des priorités. C’est donc qu’on ne place pas notre sécurité propre en tête de liste.

Quelle promesse Dieu nous fait! Tout le reste, c’est-à-dire le nécessaire (Matthieu 6.31), nous sera donné. Notre Père céleste n’abandonne jamais ses enfants : il nous a sauvés pour prendre soin de nous dès maintenant.

La question se pose pour chacun de nous, frères et sœurs : est-ce que je vais tout garder pour moi et prendre soin moi-même de moi-même ou si j’embarque dans cette glorieuse dynamique où je mets de l’avant les valeurs et les priorités du royaume de Dieu avec cette belle promesse de providence particulière que Dieu exerce sur ses enfants?

Frères et sœurs, la situation actuelle peut devenir une occasion unique d’appliquer les valeurs du royaume, de mettre en action les liens qui nous unissent.

Dieu donne plus à certains afin qu’ils puissent aider ceux qui en ont moins (Éphésiens 4.28).

Prière : Seigneur Dieu, je te prie que tu me donnes et que tu donnes à mes frères et sœurs d’ouvrir nos cœurs et que nous nous aimions les uns les autres. Je te demande de nous rendre de plus en plus sensibles aux besoins des autres. Donne-moi de saisir que les biens que tu me confies, tu ne me les donnes pas que pour moi-même, mais aussi pour aider mon frère ou ma sœur dans le besoin.

  1. Prions le Seigneur qu’il nous donne de voir les ressources qu’il nous donne comme des moyens de le glorifier (2 Corinthiens 8.3);
  2. Demandons au Seigneur qu’il nous donne de mettre en commun ce qu’il nous donne par grâce (Actes 4.32);
  3. Prions pour nos frères et sœurs qui ont perdu leur emploi.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email