Méditation quotidienne – Jean 14.1

Le chrétien, la pandémie et l’anxiété

Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. (Jean 14.1)

Les disciples étaient troublés en raison de circonstances difficiles : Jésus vient de débusquer Juda qui allait le trahir (Jean 13.18-19). Puis, Jésus annonce son départ imminent (Jean 13.33). C’est dans ce contexte que Jésus exhorte ses disciples à ne pas être troublés.

Jésus connaît bien notre propension à se laisser troubler. Il sait que nous sommes fragiles et vulnérables. Il sait que nous ne sommes que poussière.

Une pandémie déstabilise les nations, les institutions et les individus. Nous devons tous modifier nos habitudes, au moins pour un temps.

Il se peut que certains chrétiens vivent de l’anxiété plus que d’autres face à la pandémie : anxieux pour leur santé, anxieux pour celle de leurs proches, anxieux pour leur situation financière, anxieux pour leurs projets, anxieux de voir la société déstabilisée, etc.

La situation actuelle devient une très belle occasion de faire la pause et d’examiner les bases de notre foi.

L’anxiété du chrétien n’est pas seulement la peur du lendemain : c’est d’abord la peur que Dieu ne nous protègera pas demain, que Dieu ne sera pas fidèle à ses promesses demain.

Alors, quoi faire face à l’anxiété ? Se rappeler les promesses de Dieu et croire. Croire est le propre du croyant. Si vous êtes croyant, alors croyez. Croyez que Dieu est au-dessus de tout ce qui se passe. Croyez dans la bonté de Dieu à votre égard (Psaume 34.9). Croyez en la protection de Dieu (1 Samuel 2.9). Croyez que tout ce qui vous arrive et ce qui vous arrivera concourt à votre bien (Romains 8.28).

Que votre cœur ne se trouble pas. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi. (Jean 14.1)

Les disciples étaient déjà troublés lorsque Jésus les exhorte. Pour les apaiser, Jésus va les rassurer par ses promesses futures.

Faites de même : ouvrez votre Bible et goûtez à la bonté du Seigneur dans ses promesses.

  1. Demandons au Seigneur qu’il augmente notre foi.
  2. Prions pour nos frères et sœurs, que le Seigneur leur donne le courage spirituel dans la situation.
  3. Prions pour que notre connaissance de Dieu augmente de jour en jour (2 Pierre 3.18).

Daniel Durand, pasteur
18 mars 2020

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email