Méditation quotidienne 20

*Veuillez noter que la numérotation des versets de ce psaume diffère d’une version à l’autre.

Je vous invite à faire la lecture du psaume 20 :

Au chef de chœur. Psaume de David. Que l’Éternel te réponde au jour de la détresse, Que le nom du Dieu de Jacob te protège ! Que du lieu saint il t’envoie du secours, Que de Sion il te soutienne ! Qu’il se souvienne de toutes tes offrandes, Et qu’il agrée tes holocaustes ! Pause. Qu’il te donne ce que ton cœur (désire), Et qu’il accomplisse tous tes desseins ! Nous crierons de joie à cause de ton salut, Nous lèverons l’étendard au nom de notre Dieu, L’Éternel accomplira toutes tes demandes. Je reconnais maintenant que l’Éternel sauve son messie ; Il lui répondra de son sanctuaire céleste Par le secours puissant de sa droite. Les uns, c’est à leurs chars, les autres, c’est à leurs chevaux, Mais nous, c’est au nom de l’Éternel notre Dieu que nous faisons appel. Eux, ils plient et ils tombent ; Mais nous, nous sommes debout et nous tenons ferme. Éternel, sauve le roi ! Qu’il nous réponde, quand nous l’invoquons ! (Psaume 20.1-10)

Ce psaume présente le roi comme un guerrier. Le jour de la détresse est celui de la bataille (Kidner, Kuen). Le peuple invoque le Seigneur pour la protection du roi, ainsi que le démontrent les versets 7 et 10.

Cette prière venant du peuple fait ressortir la foi de ce dernier. En plus du nom « Éternel » par lequel l’alliance et ses promesses sont réitérées, le Seigneur est désigné comme le Dieu de Jacob. Pourquoi Jacob et non Abraham ou Isaac? Probablement en raison de la promesse particulière de Dieu à son endroit.

Jacob avait eu cette vision d’une échelle dressée sur la terre, dont le sommet touchait le ciel et sur laquelle les anges de Dieu montaient et descendaient (Genèse 28). Jean 1.51 nous donne le sens messianique de cette vision : l’échelle est le Fils de Dieu. C’est le Seigneur Jésus qui fait le lien entre Dieu et les hommes, entre le ciel et la terre. Toutes les bénédictions, toutes les promesses de l’alliance ne sont accessibles que par l’œuvre et la personne du Fils de Dieu. Le Dieu de Jacob est donc le Dieu des bénédictions messianiques.

Ajoutons à cela que Jacob est celui qui a lutté avec Dieu et qui a vu son nom changé pour celui d’Israël, ce qui signifie « Dieu triomphe » (Genèse 32). Cette désignation est donc tout indiquée dans l’intercession pour le roi en temps de guerre. Les demandes de cette prière sont alignées aux promesses que Dieu avait faites à son peuple.

Ce dernier n’a pas oublié la consécration de son roi : ses offrandes et ses holocaustes (Psaume 20.4). Ce sont des moyens que Dieu avait donnés à son peuple sous l’ancienne alliance pour exprimer à Dieu tantôt sa repentance, tantôt sa reconnaissance.

Pour nous, sous l’ancienne alliance, nous devons toujours nous repentir et nous (re)consacrer au Seigneur.

Le peuple espère que les désirs du roi se réalisent (Psaume 20.5) sachant que les désirs d’un roi consacré sont en harmonie avec le plan de Dieu. Que nos désirs puissent aussi être alignés avec le plan de Dieu.

Ce peuple qui ne s’appuie que sur Dieu (Psaume 20.8) n’a de souci que pour son roi (Psaume 20.10).

Prière : Seigneur Dieu, nous louons ton nom pour la victoire de Jésus-Christ, notre Roi à la croix. Victoire sur le péché, victoire sur toutes les conséquences du péché, victoire sur toutes les forces du mal (1 Jean 3.8).

Je te prie pour mes frères et sœurs, que tu nous donnes de vivre les bienfaits de la victoire du Christ dans nos combats quotidiens, que tu nous apprennes à puiser notre force en toi (Psaume 20.8).

  1. Louons le Seigneur, parce qu’il s’est lui-même présenté au front pour vaincre nos ennemis. Il a protégé tous ceux que le Père lui a donnés en se sacrifiant;
  2. Demandons au Seigneur qu’il nous apprenne à ne compter que sur lui dans l’adversité, dans tous les défis qui se présentent à nous.

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email