La doctrine de Dieu, partie 5

 

« Dieu nous a créés, et il nous a créés de sorte que nous ne pouvons pas saisir le tout de Dieu, mais nous pouvons comprendre des aspects de Dieu. La créature, du fait qu’elle est différente du créateur ne peut comprendre le tout de Dieu. L’homme, puisqu’il a une finitude ne peut comprendre celui qui est éternel. Dieu se présente comme un tout qui agit toujours selon tout ce qu’il est. »

 

La semaine passée, nous avons vu la folie que constitue l’idolâtrie, et nous avions commencé à regarder le fait que notre salut ne dépend pas de notre volonté propre.

Nous étions dans le sujet de l’indépendance de Dieu. C’est-à-dire que Dieu n’a jamais fait dépendre son plan d’une volonté autre que la sienne. Jean 1.12-13 :

12 mais à tous ceux qui ont reçu la Parole [le Fils], elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom 13 et qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Jean 6.37 :

Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne jetterai point dehors celui qui vient à moi ;

Si quelqu’un vient à Jésus-Christ, c’est parce que le Père l’a donné à Jésus-Christ. Et ce sont TOUS CEUX que le Père donne à Jésus-Christ qui vont à Jésus-Christ.

Le plan de Dieu ne dépend pas de la volonté de l’homme. Dieu est indépendant, et il faut qu’il en soit ainsi.

 

Incompréhensible

On dit aussi que Dieu est incompréhensible. Son essence ne peut être comprise par nul autre que lui-même. Nous ne pouvons pas comprendre la personne de Dieu. Et quand notre intelligence ne peut comprendre une vérité, il vaut mieux remettre en question notre intelligence que la vérité. La vérité n’a pas à être assimilée par l’homme pour être vérité. Elle est vérité. Nous ne pouvons pas comprendre la personne de Dieu.  Mais ceci ne signifie pas que nous ne pouvons pas connaître des choses sur Dieu. Dieu nous a créés, et il nous a créés de sorte que nous ne pouvons pas saisir le tout de Dieu, mais nous pouvons comprendre des aspects de Dieu.

La créature, du fait qu’elle est différente du créateur ne peut comprendre le tout de Dieu. L’homme, puisqu’il a une finitude ne peut comprendre celui qui est éternel.

Dieu se présente comme un tout qui agit toujours selon tout ce qu’il est. Comme nous l’avons vu la semaine passée, nous avons parfois tendance à regarder les actions de Dieu et à dire Lorsque Dieu envoya le déluge, c’est sa colère qui a agit, et Lorsque Dieu a délivré son peuple d’Égypte, c’est son amour qui a agit. Or, ce n’est pas comme ça que les choses se passent. Dieu n’est pas ici amour, et là colère. C’est toujours Dieu qui agit selon tout ce qu’il est. Jamais il ne met un attribut de côté pour agir selon un autre attribut. Lorsque Dieu juge, il le fait par amour. Psaume 136.10 :

Celui qui frappa les Égyptiens dans la personne de leurs premiers-nés, car sa bienveillance dure à toujours !

Psaume 136.15 :

Et précipita le Pharaon et son armée dans la mer des Joncs, car sa bienveillance dure à toujours !

Dieu ne se sépare jamais de tout ce qu’il est. Il agit toujours avec sa personne dans tous ses attributs. Nous, créatures, sommes incapables de voir d’un seul coup d’œil. Une créature est limitée et nous apprécions les choses une partie à la fois, un aspect à la fois. Dieu est un tout, et lui seul peut se considérer ainsi. Par conséquent, nous devons être prudents est ne pas opposer les attributs de Dieu. Nous ne pouvons dire que lorsque Dieu juge, il n’est pas amour. Lorsque Dieu juge, c’est toujours par amour pour son peuple. Lorsque Dieu aime son peuple, il ne le fait pas sans sa colère. Il nous aime à travers son Fils sur lequel est tombée la colère de Dieu.

Pour nous, nous voyons l’évènement de la croix, où la colère de Dieu est tombée sur son Fils, comme un évènement passé. Mais Dieu est hors du temps. Pour lui, tout est simultané. Alors que l’homme, puisqu’il est un être dérivé, ne peut comprendre réellement et exhaustivement celui qui existe par lui-même. L’homme, puisqu’il est dépendant, ne peut comprendre celui qui se suffit à lui-même. Il y a un fossé de nature entre Dieu et nous. Paul dit que seul Dieu peut sonder les profondeurs de Dieu. Il y a une liste de caractéristiques que la Bible nous présente sur Dieu et qui montre à la fois son caractère unique et du coup ce qui fait que nous ne pouvons pas comprendre qui est Dieu. Son essence ne peut être comprise par nul autre que lui-même ; il est esprit très pur, invisible, incorporel, indivisible, impassible. Lui seul est immortel et habite une lumière inaccessible aux hommes ; il est immuable, immense, éternel, incompréhensible, tout-puissant, infini à tout point de vue, très saint, très sage, très libre, absolu. Il fait toutes choses selon le conseil de sa propre volonté immuable et très juste, pour sa propre gloire. Il est amour, plein de grâce, de miséricorde et de patience. Il abonde en bonté et en vérité. Notre Dieu dépasse infiniment l’homme, de sorte que, même si le Seigneur se révèle à nous, sa pensée dépassera toujours la nôtre. Romains 11.33-36 :

33 O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies incompréhensibles ! En effet, 34 Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller ? 35 Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour ? 36 Tout est de lui, par lui et pour lui ! A lui la gloire dans tous les siècles. Amen !

Même Paul, ce grand apôtre, affirme que Dieu est insondable. C’est-à-dire qu’on ne peut le sonder. Les scientifiques envoient une sonde dans l’océan pour voir ce qui s’y trouve. Ou encore, une sonde spatiale sur Mars pour l’explorer. Mais avec Dieu, il n’en est pas question. Il est insondable. Il n’y a que Dieu qui peut dire ça de lui-même. Aucun homme ne peut s’attribuer un seul de ces attributs. Mais comment comprendre que la vie éternelle est de connaître Dieu, alors que Dieu ne peut être compris exhaustivement? Autrement dit, est-ce que le fait de ne pas comprendre Dieu exhaustivement, c’est-à-dire complètement dans toutes ses profondeurs, affecte notre adoration? En fait, puisque nous ne pouvons comprendre Dieu dans toutes ses profondeurs, loin de diminuer notre adoration, ça contribue à notre adoration. Pour l’éternité nous adorerons un Dieu qui nous dépasse. C’est parce qu’il nous dépasse infiniment que nous nous inclinons et l’adorons.

 

Dieu est indépendant

Nous allons maintenant voir que Dieu est totalement indépendant. Il existe en lui-même et de lui-même, infini en son être et sa perfection. Son essence ne peut être comprise par nul autre que lui-même. Nous entendons pas indépendant le fait que Dieu ne dépend ni de quelqu’un d’autre ni que quelque chose d’autre. Dieu ne tire pas son existence de quiconque ni de quoi que ce soit autre que lui-même. Il ne tire pas sa connaissance d’une source extérieure. 

 

Daniel Durand, pasteur

 

5 août 2018

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email