La création de Dieu, partie 9

Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on email

« Dieu a tellement tout créé qu’il est impossible de trouver un endroit dans tout ce qui existe qui n’aurait pas été créé par Dieu, impossible de rencontrer une espèce qui n’aurait pas été créée par Dieu. Même l’enfer, c’est-à-dire le lieu où les réprouvés seront jetés, a été créé par Dieu, puisque tout est de lui et c’est ça qui alimente notre adoration de Dieu : il a créé tout ce qui existe. »

 

Introduction

Le couronnement de la création

Nous savons que l’homme a été créé à la toute fin, comme pour être le couronnement de la création. Tout ce qui a précédé était une préparation pour l’homme. La lumière sert aux végétaux, aux animaux et à l’homme, mais les végétaux sont la nourriture de l’homme et de certains animaux. Les animaux avaient une utilité : probablement qu’ils étaient utilisés pour cultiver. Genèse 4.2 nous dit qu’Abel était berger. Après la chute, les habits ont dû être faits de peaux d’animaux, comme le Seigneur l’avait fait pour couvrir Adam et Ève. Bref, tout ce qui a été créé sert ultimement l’homme. Plus tard, après le déluge, les animaux ont aussi servi de nourriture pour l’homme (Gn 9).

Tout ce qui a été créé sert soit directement ou indirectement l’homme. L’homme est créé et est aussitôt placé comme le petit seigneur, dominant sur la création. Même les anges n’ont pas reçu ce statut. Le sabbat vient au septième jour et doit être vu comme le couronnement pour l’homme dans la création. Le mandat de l’homme n’a de raison d’être que dans le cadre prescrit par Dieu et le respect du sabbat est la façon pour l’homme d’exprimer cette raison d’être. L’homme ne reçoit pas les bénédictions créationnelles et le mandat pour lui-même. Il doit reconnaître qu’il est assujetti à son créateur. Le sabbat est le moyen par lequel l’homme affirme que son service est pour Dieu, que sa vie n’est pas pour lui-même, mais pour Dieu. Éventuellement, c’est en s’incarnant que Dieu sera glorifié dans l’homme et, par l’homme, par le salut. Donc, l’homme est créé au jour 6 comme le couronnement de toute la création. Le psaume 8 nous parle ainsi de l’homme :

Quand je regarde tes cieux, ouvrage de tes mains, La lune et les étoiles que tu as établies : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de splendeur. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds, Les brebis comme les bœufs tous ensemble, Et même les bêtes des champs, Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les courants marins. (Psaume 8.4-9)

Quand l’Apocalypse parle du 666 comme un chiffre d’homme, il est possible que ça fasse référence au fait que l’homme a été créé le sixième jour.

L’étendue de la création

La Bible nous parle aussi de l’étendue de la création. Autrement dit, qu’est-ce qui a été créé :

Tout a été fait par elle [c’est-à-dire par la Parole de Dieu, le Fils], et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. (Jean 1.3)

En lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, trônes, souverainetés, principautés, pouvoirs. Tout a été créé par lui et pour lui. (Colossiens 1.16)

Ce verset nous affirme que Dieu a tout créé par le Fils et que toute chose a été créée par lui, ce qui est visible comme ce qui est invisible. La Bible des Témoins de Jéhovah ajoute un mot :

« parce que par son moyen toutes les [autres] choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, que ce soient trônes, ou seigneuries, ou gouvernements, ou pouvoirs. Toutes les [autres] choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. »

Ici, ils ont mis entre crochets le mot « autres ». La raison est qu’ils affirment que Jésus n’est pas Dieu. Paul affirme que le Christ a créé toute chose. Si le Christ a créé toute chose, c’est que le Christ n’a pas été créé et ça va contre leur doctrine. Pour eux, le Christ a été créé. Par conséquent, il ne peut pas avoir tout créé, puisqu’il aurait dû se créer lui-même. Alors les Témoins de Jéhovah ont mis le mot « autres » en crochets. Ce mot ne figure pas dans l’original. Lorsqu’ils citent ce texte dans leurs revues ou leurs livres, les crochets ont disparu :

« Parce que par son moyen toutes les autres choses ont été créées dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneureries, ou gouvernements, ou autorités. Toutes les autres choses ont été créées par son intermédiaire et pour lui. Et il est, lui, avant toutes les autres choses, et par son entremise toutes les autres choses sont entrées dans l’existence »

« Par son entremise » signifie « par Jésus-Christ ». La Bible affirme que Dieu a créé tout ce qui existe par son Fils. Son Fils est éternel, il n’a donc pas été créé.

Néanmoins pour nous, il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses, et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes. (1 Corinthiens 8.6)

Colossiens 1.16 nous montre une vérité. Nous avons déjà vu, dans les dernières semaines, la création des anges. Relisons Colossiens 1.16 :

Car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, trônes, souverainetés, principautés, pouvoirs. Tout a été créé par lui et pour lui. (Colossiens 1.16)

L’invisible pointe évidemment vers les êtres angéliques. Donc, même les forces démoniaques ont été créées par Dieu, en comprenant bien qu’elles n’ont pas été créées mauvaises. Les choses invisibles englobent aussi les notions abstraites comme les âmes, l’intelligence, la pensée. Dieu a tellement tout créé qu’il est impossible de trouver un endroit dans tout ce qui existe qui n’aurait pas été créé par Dieu, impossible de rencontrer une espèce qui n’aurait pas été créée par Dieu. Même l’enfer, c’est-à-dire le lieu où les réprouvés seront jetés, a été créé par Dieu, puisque tout est de lui et c’est ça qui alimente notre adoration de Dieu : il a créé tout ce qui existe.

C’est toi, Éternel, toi seul, qui as fait les cieux, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qui est sur elle, les mers et tout ce qu’elles renferment. À tout cela, tu donnes la vie, et l’armée des cieux se prosterne devant toi. (Néhémie 9.6)

L’armée des cieux, probablement les anges, se prosterne devant Dieu, car il a tout, mais vraiment tout créé.

La condition de la création

La Bible nous parle aussi de la condition, de l’état de la création lorsque Dieu l’eut achevée.

Dieu vit alors tout ce qu’il avait fait, et voici : c’était très bon. (Genèse 1.31)

C’est le texte clé pour comprendre que la maladie, le mal, la mort et la souffrance ne faisaient pas partie de la création à ce moment de l’histoire. Dieu n’aurait pas pu déclarer bon ce qui est mal. Avant la chute, toute la création était très bonne. Je pense qu’il serait difficile de croire que Satan avait déjà chuté à ce moment, parce que c’est toute la création qui est déclarée très bonne.

Daniel Durand, pasteur
31 mars 2019

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email