La création de Dieu, partie 16

Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on email

« Une des caractéristiques des membres de la nouvelle alliance, c’est que Dieu met sa loi en nous en l’écrivant sur notre cœur : c’est donc dire que nous n’avions pas cela avant que Dieu ne les applique. Maintenant, quelle différence entre la loi que l’homme naturel a et ce que l’homme régénéré a? La première chose est qu’il s’agit de la même loi. […] La différence ne se situe pas sur la loi comme telle, mais sur la place qu’elle occupe. C’est que l’homme naturel a une connaissance du bien et du mal. Il sait que le meurtre est mal et que le partage est bien. Il sait que c’est bien que les parents s’occupent de leurs enfants. Sans même aucune connaissance biblique, il le sait. Alors que l’homme régénéré voit la loi de Dieu placée dans son cœur. Ici, ça dépasse la connaissance. L’homme régénéré prend plaisir dans la loi de Dieu »

 

La régénération

Nous avons vu dans les dernières semaines, avec Romains 2.14-15, que Dieu a écrit l’œuvre de la loi dans tous les hommes. Il ne faut pas confondre cela avec la régénération où Dieu promet de mettre sa loi au-dedans de nous, selon Jérémie 31.33 :

Mais voici l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël, après ces jours-là, oracle de l’Éternel : Je mettrai ma loi au-dedans d’eux, je l’écrirai sur leur cœur […]  (Jérémie 31.33)

La formulation est très proche de celle de Paul en Romains 2.15 :

Les païens montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs; […] (Romains 2.15)

Deux formulations très proches, mais à ne pas confondre du tout. Une des caractéristiques des membres de la nouvelle alliance, c’est que Dieu met sa loi en nous en l’écrivant sur notre cœur : c’est donc dire que nous n’avions pas cela avant que Dieu ne les applique. Maintenant, quelle différence entre la loi que l’homme naturel a et ce que l’homme régénéré a? La première chose est qu’il s’agit de la même loi. Je ne reviendrai pas sur les enseignements que j’avais donnés à ce sujet, mais le contexte de Romains 2 le démontre bien. Paul cite trois des dix commandements. La différence ne se situe pas sur la loi comme telle, mais sur la place qu’elle occupe. C’est que l’homme naturel a une connaissance du bien et du mal. Il sait que le meurtre est mal et que le partage est bien. Il sait que c’est bien que les parents s’occupent de leurs enfants. Sans même aucune connaissance biblique, il le sait. Alors que l’homme régénéré voit la loi de Dieu placée dans son cœur. Ici, ça dépasse la connaissance. L’homme régénéré prend plaisir dans la loi de Dieu, selon Romains 7.22 :

Car je prends plaisir à la loi de Dieu, dans mon for intérieur. (Romains 7.22)

Si le Seigneur écrit sa loi sur le cœur de ceux qu’il régénère, comment comprendre Romains 2.15?

Les païens montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs; leur conscience en rend témoignage […] (Romains 2.15)

Daniel Durand, pasteur
9 juin 2019

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email