La création de Dieu, partie 15

Share on facebook
Share on twitter
Share on google
Share on email

« Si Dieu envoie quelqu’un en enfer, c’est parce que l’homme aura piétiné la loi de Dieu. Autrement dit, Dieu a suffisamment informé chaque homme pour que sa condamnation soit totalement méritée. Même le païen qui n’a pas entendu la loi de Moïse ou qui n’a pas entendu l’évangile, même le païen le plus reculé, a en lui-même la loi de Dieu écrite sur son cœur. Dès qu’il transgresse la loi de Dieu, il le sait en lui-même. Il sait que ce n’est pas correct. »

 

Juste avant mes vacances, nous avions vu la question de la loi de Dieu dont l’œuvre est écrite dans tous les humains, leur conscience en rend témoignage.

Le jugement de Dieu

Ça nous amène sur le fait que cette loi dans tous les païens fait qu’ils sont responsables de leurs actions et que le jugement de Dieu est totalement justifié.

Après avoir parlé de la loi dans les païens, du fait que leur conscience rend témoignage qu’ils ont en eu l’œuvre de la loi, Paul ajoute ceci en Romains 2.16 :

C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par le Christ-Jésus les actions secrètes des hommes. (Romains 2.16)

Si Dieu envoie quelqu’un en enfer, c’est parce que l’homme aura piétiné la loi de Dieu. Autrement dit, Dieu a suffisamment informé chaque homme pour que sa condamnation soit totalement méritée. Même le païen qui n’a pas entendu la loi de Moïse ou qui n’a pas entendu l’évangile, même le païen le plus reculé, a en lui-même la loi de Dieu écrite sur son cœur. Dès qu’il transgresse la loi de Dieu, il le sait en lui-même. Il sait que ce n’est pas correct. Comme dit Paul à Timothée, ils sont marqués au fer rouge dans leur propre conscience. En Romains, Paul dit que les païens s’accusent tour à tour. Ils se discréditent, ils se désapprouvent, mais ils continuent dans leur péché. Tout cela va ressortir lors du jugement final. Présentement, on se demande peut-être si c’est juste que des personnes qui n’ont pas entendu l’évangile soient jugées pour l’éternité.

L’évangélisation

Un autre point que j’ai mentionné la semaine passée, c’est l’impact de cette doctrine dans notre évangélisation. Le fait que Dieu ait placé ces choses dans le cœur de tous les hommes nous donne une piste d’atterrissage pour l’évangélisation. Le fait que les hommes ont une connaissance du bien et du mal, qu’ils s’accusent et s’approuvent tour à tour, devient pour nous un terrain pour leur présenter la vérité.

Ce n’est pas le big bang qui a placé ces choses en eux. S’il y a une loi en eux, c’est qu’il y a un législateur : c’est Dieu. Si on efface la personne de Dieu, la loi tombe. Qui dit que c’est mal de voler ? Qui dit que c’est mal de tuer son prochain ? Qui dit que l’homme a plus d’importance que les animaux ? Si ce n’est pas Dieu, toutes ses lois tombent. Lorsque nous évangélisons, nous devons dire aux personnes que tous les hommes sont pécheurs et qu’ils ont transgressé la loi de Dieu. La loi de Dieu en eux fait qu’ils peuvent comprendre ce que nous disons.

Daniel Durand, pasteur
2 juin 2019

Prédicateur invité

Partagez cet enseignement :

Share on facebook
Share on twitter
Share on print
Share on email